ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Dominique Ouattara juge “primordiale” la contribution des femmes au développement des pays africains


  9 Octobre      42        LeaderShip Feminin (446),

 

Abidjan, 09 oct 2023 (AIP)- La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a jugé “primordiale” la contribution des femmes au développement économique des pays africains, à l’occasion de la 3e édition du Brunch des African Women 2.0 portant sur le thème “la femme et le digital”.

Selon Mme Ouattara, les femmes interviennent dans tous les secteurs d’activités et sont impliquées dans la prise de décisions stratégiques dans les sociétés. Le Brunch African Woman 2.0 est l’occasion, pour elles, de mener des réflexions, de tisser des liens et de mutualiser leurs efforts pour la promotion du genre dans la sphère d’influence économique, sociale, politique et culturelle.

Lors de cette rencontre, samedi 07 octobre 2023, l’épouse du président ivoirien a partagé son parcours et son expérience de femme entrepreneur et de femme engagée dans l’humanitaire. Elle a rappelé la création, dans les années 80, du groupe AICI International à Abidjan, du groupe Nostalgie Afrique dans les années 90 et en 1996, l’acquisition et le développement aux Etats-Unis d’Amérique du groupe Jacques Dessanges USA.

La Première dame a rappelé que, parallèlement à ses activités, elle s’est toujours préoccupée du sort des enfants défavorisés à travers la création de la Case des enfants au Plateau en 1994, puis la création, en 1998, de la fondation Children Of Africa.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, a relevé, pour sa part, l’importance du digital dans l’économie. Pour lui, le digital a permis de changer le process en améliorant par exemple la bancarisation.

L’initiatrice de ce Brunch, Aïssata Sidibé N’dia, directrice d’Afrique Femme, a expliqué que cet événement vise à présenter au monde, des femmes africaines remarquables qui ont réussi dans leurs domaines d’activité et qui aspirent à redonner de soi en partageant leurs expériences avec la jeunesse en manque de repère.

Pour Mme N’dia, le Brunch des African Women 2.0 n’est pas qu’un simple rendez-vous, mais un rassemblement de femmes leaders venant de partout dans le monde, pour échanger et se connecter, et surtout pour partager des expériences avec la jeunesse à travers des toques et des masters classe.

Pour cette édition, plus d’une centaine de femmes y ont pris part. Les ministres de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté́, Myss Belmonde Dogo, de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, et leur collègue de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, ont marqué de leur présence cette activité.

Dans la même catégorie