AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité AIB Burkina/Education : La CEB Fada N’Gourma n°1 tient son premier conseil de l’année 2023. AIB FESPACO 2023 : Installation du comité national d’organisation fort d’une soixantaine de membres AIB Coopération : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le président Traoré ANP Sport : Le Grand Stade d’Agadir au Maroc, une infrastructure sportive prometteuse APS Koungheul : des nouveaux bacheliers demandent leur orientation dans des universités publiques APS L’Algérie appelle à la construction d’infrastructures d’envergure régionale en Afrique APS ‘’Bësup Sétal’’ : Kolda accueille la13e édition ce samedi APS Ziguinchor : le nouveau directeur du CROUS prône le dialogue et la concertation avec les acteurs de la communauté universitaire

Don de 15 millions d’euros pour accélérer la transformation digitale de l’économie congolaise


  19 Mai      82        Economie (17233), Finance (1074), Technologie (778),

   

BRAZZAVILLE, 20 MAI (ACI) – La République du Congo bénéficie d’un montant de 15 millions d’euros de l’Union européenne (Ue) pour accélérer la transformation digitale de l’économie congolaise, a annoncé, le 19 mai à Brazzaville, l’ambassadeur de l’Ue au Congo, M. Giacomo Durazzo.

Il a donné cette information lors de l’entretien entre le ministre en charge de l’Economie numérique, M. Léon Juste Ibombo, et la délégation de l’Ue sur le point de l’état d’avancement de l’appui de l’Ue ‘’Programme Congo digitale’’. Cet appui, a-t-on indiqué, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (Pnd) 2022-2026.

Outre le don de l’Ue, la Banque européenne d’investissement (Bei) va prêter également un montant de 25 millions d’euros en cours de préparation, qui sera finalisé d’ici la fin de l’année, a précisé M. Giacomo Durazzo.

«Nous sommes satisfait de l’avancement des réformes au Congo, dans le cadre de la digitalisation», a dit M. Durazzo. Selon lui, le projet de la transformation digitale de l’économie congolaise est une grande priorité du gouvernement, qui a fait l’objet de beaucoup de discussions lors du séminaire gouvernemental tenu récemment à Brazzaville.

En outre, il a dit que la digitalisation peut être un facteur de modernisation de l’économie, du fonctionnement de l’administration publique et du rapprochement du citoyen à l’administration de l’emploi. «Cela, réjouit l’Union européenne d’accompagner le Congo dans ce changement», a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre en charge de l’Economie numérique, M. Léon Juste Ibombo, s’est dit heureux de constater que les partenaires de l’Ue accompagnent le Congo dans la matérialisation de cette forte ambition du Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, celle de moderniser le tissu économique et social du pays à travers la digitalisation.

Poursuivant son propos, il a fait savoir qu’à travers la digitalisation l’Etat sera mieux réformé et il y aura rapprochement du citoyen de l’administration, en ce qui concerne la demande d’un casier judiciaire, d’un certificat de nationalité et d’un passeport, ainsi qu’au niveau des finances publiques pour avoir une meilleure traçabilité des recettes.

S’agissant du prêt de la Bei, M. Ibombo a fait savoir que les deux parties sont très avancées pour conclure ce financement afin de matérialiser la forte ambition du gouvernement, avant de mettre un accent sur la bonne collaboration entre le gouvernement congolais et l’Ue ainsi que la Bei qui accompagne l’accélération de la transformation digitale au Congo.

Par ailleurs, il a indiqué que le gouvernement travail pour universaliser le Numéro d’identification unique (Niu), afin que chaque Congolais ait un numéro identifiant unique de la naissance jusqu’à la mort et pour faciliter les actions entre les populations et l’administration.

Dans la même catégorie