AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Donwahi préconise le partenariat public-privé pour un meilleur financement des espaces écologiques


Abidjan, 02 sept 2017 (AIP)-Le ministre des Eaux et Forêts, Alain Richard Donwahi préconise la mise en œuvre d’une politique de partenariat public-privé afin de rechercher plus de financements pour améliorer les offres de prestations au sein des espaces écologiques sous sa tutelle à savoir le Jardin botanique de Bingerville et le Zoo d’Abidjan.

Le ministre Donwahi a fait cette recommandation mercredi, lors d’une visite effectuée sur ces deux aires protégées  du District autonome d’Abidjan en vue de s’enquérir des problèmes qu’ils rencontrent dans leur fonctionnement quotidien, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Au nombre des principales difficultés relevées par les responsables de ces deux sites au ministre, figurent leur occupation illicite par des squatters à cause  d’une insuffisance de personnel pour une surveillance et la sécurisation adéquates et la faiblesse des budgets pour leur aménagement adéquat et pour la diversification des espèces animales et floristiques.

Alain Donwahi a félicité les responsables pour le travail abattu et les a encouragés à redoubler d’efforts pour le rayonnement de la faune et de la flore en Côte d’Ivoire. Il a pris l’engagement de mettre en place un « plan d’urgence » pour réhabiliter et protéger ces deux structures qui ont une importance écologique, scientifique, éducative et touristique pour les populations.

Le ministre des Eaux et Forêts a marqué son passage au Jardin Botanique par le planting d’un arbre symboliquement, indiquant que ce geste sera le point de départ d’une plus grande action de reboisement qui impliquera et le gouvernement, et l’ensemble des populations, note le document.

fmo

Dans la même catégorie