APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Dosso : Session ordinaire du comité de pilotage du PRODAF


  6 Décembre      12        Agriculture (1843),

   

Dosso, 06 Déc. (ANP) – Le Programme de développement de l’Agriculture Familiale (PRODAF) tient, depuis le samedi 5 décembre 2020 à l’hôtel Toubal de Dosso,  sa session ordinaire au titre de l’année 2021.

La cérémonie a été placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’agriculture, président du comité de pilotage, M. Diamoitou Guessibo Boukari en présence du secrétaire général du gouvernorat de Dosso, du conseiller technique du premier ministre, des secrétaires généraux des régions, des membres du comité de pilotage et de nombreux invités.

Cette session du comité de pilotage du PRODEF qui durera deux jours  intervient dans un contexte marqué par la persistance de la pandémie du Covid19 avec des conséquences lourdes sur les économies rurales, et une campagne hivernale 2020 qui a, malheureusement, occasionné des inondations avec d’importantes pertes en vies humaines et plusieurs milliers d’hectares d’aires et aménagements de cultures engloutis par les eaux.

L’objectif de ce comité de pilotage est d’examiner et d’approuver les documents préparés par les équipes de management des projets relevant du Programme Niger-FIDA.

Le bilan d’activités du PTBA 2020, le Programme de Développement de l’agriculture familiale dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder et celui du PRODAF Diffa ont été au centre des discussions, ainsi que le plan d’action et budget 2021 du PRODAF Maradi, Tahoua, Zinder.

Le Plan d’Action et le budget 2021 du Projet de renforcement de la résilience des communautés à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder et Dosso (PRECIS) ainsi que le plan d’Action 2021 du RBA et son niveau d’exécution dans les régions de Maradi et Zinder ont longuement été évoqués au cours des travaux.

Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère de l’agriculture et de l’élevage, président du comité de pilotage, M. Diamoitou Guessibo Boukari a indiqué qu’avec ‘’l’avènement du PRECIS, le Programme Niger-FIDA intègrera de manière significative et cohérente les thématiques de nutrition et d’entreprenariat des jeunes dans ses domaines d’intervention, en plus des trois priorités nationales à savoir la mobilisation des eaux, la protection de l’environnement et la Maison du Paysan’’.

 C’est dire, a précisé le secrétaire général du ministère de l’agriculture et de l’élevage, l’importance du portefeuille du FIDA dans la mise en œuvre de l’Initiative 3N ‘’les Nigériens nourrissent les Nigériens’’.

L’importance grandissante de ce portefeuille au Niger, a souligné M. Diamoitou Guessibo Boukari, nous interpelle davantage, d’une part, à ‘’veiller que la gestion du programme soit conforme aux accords de financement avec les différents bailleurs de fonds, et d’autre part, à s’assurer que l’approche d’intervention et les activités du programme soient en conformité avec les politiques, stratégies et priorités nationales’’.

 La présente rencontre, a-t-il dit, donne l’opportunité aux participants de vérifier et de valider les orientations du gouvernement en lien avec les priorités retenues dans le cadre de l’accélération de la mise en œuvre de l’Initiative 3N ainsi que la prise en compte du Plan de riposte à la Pandémie de la Covd19.

‘’Les membres du comité de pilotage doivent aussi être attentifs’’ a indiqué M. Diamoitou Guessibo Boukari, ‘’aux préoccupations soulevées par les équipes de management du programme afin de leur donner les autorisations nécessaires pour atteindre le niveau de performance attendu, à savoir un taux de décaissement final des PTBA 2021 supérieur à 90%.’’

Cet objectif, cette année, nécessite une plus forte organisation et un engagement soutenu eu égard au montant des activités évaluées proposé et du contexte sociopolitique du pays.

Le secrétaire général du ministère de l’agriculture et de l’élevage a invité l’ensemble des structures de mise en œuvre du programme à plus de ‘’sacrifice et d’abnégation au travail afin de magnifier leur appartenance à une même famille’’.

 M. Diamoitou Guessibo Boukari a remercié les bailleurs de fonds qui les accompagnent dans le financement et la mise en œuvre des différents projets.

Auparavant, dans son discours de bienvenue, le secrétaire général du gouvernorat de Dosso M. Assoumana Amadou a félicité le comité de pilotage et le ministère de l’agriculture qui a permis à la région de Dosso d’être intégrée dans ce programme avec l’arrivée du PRECIS, ‘’une occasion de se réjouir et lui souhaiter longue vie afin qu’il puisse répondre aux attentes des populations bénéficiaires de la région de Dosso’’.

M. Assoumana Amadou a souhaité de voir le PRECIS entièrement opérationnel.  MA/AS/ ANP décembre 2020

Dans la même catégorie