Inforpress COVID-19: BCV Supervision Coordinator states it is possible to make savings in the country’s current situation APS DÉMARRAGE DE LA SÉANCE PLÉNIÈRE CONSACRÉE À L’ADOPTION DU PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION DU FERA APS UNE SOCIÉTÉ CIVILE « PLUS CONSCIENTE DE SON RÔLE » DANS LE DISPOSITIF DE DIALOGUE DU SECTEUR ÉDUCATIF (COSYDEP) APS UN SITE PRÉVU À DIAMNIADIO POUR LA VISITE TECHNIQUE ET L’IMMATRICULATION DES VÉHICULES GNA Ghana needs investment support in pharmaceutical sector GNA GJA secures insurance package for journalists covering elections 2020 GNA We will provide security for Volta Region- IGP GNA New Oti Region to get Youth Resource Center after President cuts sod for construction GNA Let’s not lose sight of malaria because of Covid-19—Makarios Foundation Inforpress For the operationalization of the Energy Efficiency Code, it is necessary to have trained professionals – Edson Mendes

DOUANES : UNE ÉCOLE DE FORMATION EN GESTATION À SANDIARA


  24 Septembre      5        Société (24238),

   

Sandiara (Mbour), 24 sept (APS) – Les autorités douanières ont décidé d’ériger une nouvelle école de formation dans la commune de Sandiara, dans le département de Mbour (ouest), a t-on appris, jeudi, de Samba Dia, directeur du personnel et de la logistique à la Direction générale des Douanes.

’’L’Administration des Douanes est en train d’exécuter un vaste programme de modernisation qui implique l’édification de nouvelles infrastructures. C’est dans ce cadre-là qu’on a décidé de bâtir une nouvelle école des douanes’’ à Sandiara, a notamment déclaré M. Dia lors d’une visite du site devant abriter celle nouvelle infrastructure.

Il a, d’emblée, remercié le maire de Sandiara, le docteur Serigne Guèye Diop, qui a spontanément offert un site de 10 à 15 ha pour la construction de ’’cette nouvelle école conforme aux normes internationales’’.

D’un coût provisoire de 18 milliards de francs CFA, l’école de disposera de ’’toutes les fonctionnalités’’ requises, a dit Samba Dia.

Il a expliqué le choix de Sandiara pour abriter cette école par le fait que Dakar est engorgé.

’’Nous avions un premier projet sur le site de Diamniadio, mais suite à des problèmes géotechniques de sol, il n’était pas possible de l’exécuter à Dakar. Le maire de Sandiara nous a offert l’opportunité de construire dans sa commune’’, a précisé l’officier des douanes.

Outre cette école de formation, il est aussi prévu la création d’une brigade des douanes à l’intérieur de la ‘’Zone économique spéciale’’ (ZES), a annoncé M. Dia.

Il a indiqué que cette nouvelle école va former, outre les Sénégalais, des ressortissants de pays étrangers.

De son côté, le maire de Sandiara a estimé que l’installation de cette école est d’autant plus importante que sa commune est en train de développer des projets pour lesquels la douane est ’’directement impliquée’’.

’’Il s’agit de la ZES qui est aujourd’hui à 33 entreprises enregistrées, dont huit officiellement installées, en construction ou déjà opérationnelles. Nous avons aussi le projet du port sec avec les entrepôts maliens au Sénégal avec le Port autonome de Dakar et le COSEC (Conseil sénégalais des chargeurs) en cours de réalisation’’, a souligné Dr Serigne Guèye Diop.

Dans la même catégorie