AIP L’AIP remporte deux prix au Grand Prix FAAPA 2021 AIP La journée de l’entreprenariat féminin célébrée à Abidjan APS LES INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES CHINOISES EN AFRIQUE ESTIMÉS À 43 MILLIARDS DE DOLLARS EN FIN 2020 (LIVRE BLANC) AGP Guinée/Éducation : Pierre Kolié, 5ème de la République en sciences expérimentales au bac unique session 2020 plaide pour une bourse d’études à l’étranger AGP Guinée/Transition : Compte rendu du Conseil des Ministres AIP La Côte d’Ivoire s’offre 836 400 doses de vaccin Sinopharm pour lutter contre le covid-19 AIP La Suisse et la Côte d’Ivoire signent trois accords en matière de migration à Berne AIP Plus de 200.000 orphelins du Sida attendent d’être pris en charge en Côte d’Ivoire AIP Le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan innove avec les Gaming Awards MAP Dakar: clôture de la 8e réunion du Conseil exécutif de la FAAPA par l’adoption du Plan d’action pour l’année 2022

Echanges à Niamey entre le Président Mohamed Bazoum et l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies


  26 Octobre      30        Politique (19503),

   

Niamey, 26 Oct (ANP) – Le Président de la République Bazoum Mohamed s’est entretenu, dans la matinée de ce mardi 26 octobre 2021, avec l’Ambassadrice des États-Unis d’Amérique auprès des Nations Unies, Mme Linda Thomas Greenfield, en visite de travail au Niger.

Au sortir de la rencontre, la diplomate américaine a annoncé avoir passé en revue, avec le Président Bazoum, les nombreuses façons dont les États-Unis et le Niger travaillent ensemble la diplomatie au développement, en passant par la démocratie à la défense.

Sur le plan diplomatique, Mme Linda a indiqué qu’elle a remercié le Président Bazoum pour le leadership constant et continu du Niger au Conseil de Sécurité des Nations Unies et le rôle qu’il joue au sein des missions de maintien de la paix des Nations Unies au Mali et en République centrafricaine.

« Le Niger a été un partenaire solide pendant son mandat au Conseil de Sécurité des Nations Unies ces deux dernières années et dans le soutien à la sécurité au Sahel », a-t-elle dit.

En matière de développement, explique-t-elle, « les Etats-Unis continueront de promouvoir une croissance économique inclusive avec nos partenaires au Niger », soulignant que dans un paysage caractérisé par des défis complexes, nos efforts conjoints permettront à terme de créer un avenir meilleur pour les Nigériens ».

Selon elle, le Gouvernement américain a fourni 22,2 [vingt-deux virgule deux] millions de dollars d’aide pour lutter contre la COVID-19 et a déjà fourni plus de 300 000 [trois cent mille] vaccins Johnson & Johnson via COVAX.

Sur la démocratie, la diplomate américaine fait savoir qu’ils ont discuté de la façon dont la protection des droits civils et des libertés civiles, telles que la liberté d’expression et la liberté de la presse, joue un rôle énorme dans le renforcement de chaque gouvernement. « Ces efforts contribuent également à lutter contre l’extrémisme violent », a-t-elle soutenu.

Sur le plan sécuritaire, Mme Linda Thomas Greenfield a exprimé au Chef de l’Etat nigérien les  graves préoccupations de son pays concernant les informations selon lesquelles des mercenaires russes pourraient être déployés au Mali et le risque que cela poserait pour la paix et la sécurité régionales et dans l’ensemble du Sahel. « Les mercenaires russes se livrent à des violations des droits humains sur des civils, extraient des coûts élevés en paiements et en concessions minières, et privent les citoyens locaux de ressources indispensables. Tout rôle joué par des mercenaires russes dans la région aggravera probablement la situation sécuritaire actuelle », a-t-elle expliqué.

Tout en espérant que le Niger travaillera avec les États-Unis sur leur objectif commun de lutter contre le terrorisme et refuser l’extrémisme violent, la diplomate américaine affirme que son pays entend aider le Niger à atteindre ces objectifs en promouvant le développement et la bonne gouvernance par le biais d’un engagement et d’une programmation diplomatiques, notamment à travers l’augmentation des capacités du secteur de sécurité et en faisant entendre la voix des dirigeants nationaux et communautaires avec un message positif.

Enfin, a fait savoir la Représentante des Etats-Unis aux Nations Unies, les discussions ont aussi porté sur les nombreuses initiatives sur lesquelles le Président nigérien et son administration travaillent, notamment l’éducation de la jeune fille, les efforts sur la croissance économique et les plans pour augmenter l’effectif et la capacité de l’armée nigérienne pour contrer les menaces à la sécurité régionale.

La rencontre s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger, M. Eric P.Whitaker, qui a d’ailleurs présenté son hôte à la presse.

Dans la même catégorie