AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les prix des légumes en hausse sur le marché à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une trentaine d’agents de santé de Minignan distingués AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de Sinfra présenté, officiellement, aux populations AIP Côte d’Ivoire – AIP/ La viande de bœuf de plus en plus rare sur les marchés du Worodougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un festival à Koumassi pour promouvoir les plages lagunaires ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS APS LE DIRECTEUR DE LA FIFA DRESSE LE PORTRAIT-ROBOT DU FUTUR PRÉSIDENT DE LA CAF APS VÉRON MOSENGO-OMBA : ‘’EN CÔTE D’IVOIRE, LA FIFA VEUT DES ÉLECTIONS LIBRES ET OUVERTES’’ NAN Nigerian-British actor John Boyega to star in Netflix original crime thriller” The Formula” ANP Le Président de la République préside la réunion du Conseil national de sécurité

Economie : La frontière nigériane ouverte uniquement aux personnes et non aux marchandises


  4 Janvier      12        Economie (10869),

   

Porto-Novo, 04 janv. 2021 (ABP) – La frontière nigériane ouverte depuis quelques jours, ne semble pas l’être pour les marchandises et les transporteurs s’impatientent toujours à Sèmè Kraké, en attendant la reprise effective des activités économiques, a constaté sur place l’ABP.
Depuis l’annonce de l’ouverture de la frontière, les espoirs ont été déçus. L’euphorie a cédé la place à la désillusion et l’ambiance n’est pas celle attendue par le grand public, surtout en cette période de fête. Seuls quelques personnes allaient et revenaient. Du côté du Bénin, beaucoup de véhicules sont toujours en stationnement. « La frontière est ouverte, nous avons appris. Mais depuis deux semaines nous ne pouvons pas aller et on ne sait jusque-là pourquoi », se désole Basile A., un transporteur habitué des lieux [P1] .
Apparemment, les activités économiques n’ont pas encore repris. « Nous sommes là pour le moment, espérant la reprise effective et normale des activités comme cela se faisait par le passé. Nous avons appris et accueilli la nouvelle de réouverture de la frontière du côté du Nigéria mais jusque-là les activités n’ont pas repris », s’est plaint un transitaire béninois. « Aujourd’hui, précise-t-il, si vous voulez aller dans le Nigéria et que vous n’avez pas vos pièces de voyage à jour, vous ne pouvez pas y aller par ici. Il faut nécessairement avoir ses pièces à jour. Vous avez vu des véhicules garés. Les intéressés n’ont pas tous les papiers de voyage qu’il faut à jour c’est pourquoi ils ont préféré garer leurs véhicules et aller pour leurs affaires, vu le contexte actuel », a expliqué le transitaire.
Du côté de la douane béninoise, c’est le même son de cloche. Les frontières ont été ouvertes, telle qu’elles ont été fermées sans aucune note officielle, confi-t-on. « On était là et à 17h, on nous dit que la frontière est rouverte ici à Sèmè-Kraké. Effectivement on a commencé par voir des mouvements dans les deux sens », ironise un douanier en poste à Sèmè-Kraké.
« Présentement quand vous avez vos documents officiels de voyage, vous allez. Mais sans document, pas d’accès », a indiqué l’officier avant de souligner qu’aucune marchandise n’entre des deux côtés. « Seul les personnes vont et viennent », a-t-il renseigné.

Dans la même catégorie