dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak GNA Footballers stand up against cyber mobbing in video GNA Tapir interrupts school exam in Malaysia by falling into drain APS UNE NOUVELLE HOULE DANGEREUSE ANNONCÉE SUR LA GRANDE-CÔTE APS YOUSSOUPH DABO CONTINUE AVEC TEUNGUETH FC ET ARRÊTE AVEC LES U20 APS PLUS DE 4.000 PERSONNES DÉJÀ VACCINÉES CONTRE LE COVID-19 (MINISTÈRE) APS LA RÉGION DE DIOURBEL ENTAME SA CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LE COVID-19 APS COVID-19 : DÉMARRAGE DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION À LOUGA APS SAINT-LOUIS : LE PRÉFET SATISFAIT DU SITE DE RECASEMENT DES POPULATIONS DE GUET-NDAR APS SÉDHIOU : LANCEMENT OFFICIEL DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LE COVID-19

Economie / Les membres du CDCC de l’Ouémé entretenus sur le microcrédit ALAFIA


  25 Janvier      19        Economie (11182),

   

Porto-Novo, 25 janv. 2021 (ABP) – Une équipe de la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance de l’Ouémé avec à sa tête la directrice, Solange Odjo, a entretenu jeudi à la préfecture de Porto-Novo, les membres du conseil départemental de concertation et de coordination de l’Ouémé sur le nouveau modèle de microcrédit en cours au Bénin et dénommé microcrédit ALAFIA, sous la houlette du préfet Joachim Apithy.
Soutenue par la directrice Solange Odjo, l’équipe de la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance de l’Ouémé a d’entrée présentés aux acteurs communaux et départementaux, le produit dénommé microcrédit ALAFIA avant de rappeler aux maires, ce qu’est leur rôle dans la mise en œuvre de ce projet gouvernemental.
Le mécanisme d’octroi du microcrédit ALAFIA, les avantages de ce microcrédit, ses caractéristiques, le montant minimum ainsi que celui maximum à octroyer aux bénéficiaires, comment l’obtenir et comment faire le remboursement, les systèmes financiers décentralisés partenaires du fond national de la microfinance (FNM) concernés, ce que doivent faire les bénéficiaires en cas de difficulté ont été portés à cet effet à la connaissance des membres du conseil départemental de conservation et de coordination de l’Ouémé.
L’équipe de la DDASM de l’Ouémé a par ailleurs rappelé que les maires et les chefs des centres de promotion sociale ont pour rôle d’orienter simplement les bénéficiaires vers les systèmes financiers décentralisés dans les communes. « Le microcrédit ALAFIA n’a rien de politique », ont insisté les membres de la délégation de la direction départementale tout en exhortant les maires et autres élus présents à ne en faire aucune récupération politique sur le terrain.
Ayant suivi religieusement la communication, les maires, leurs adjoints et autres acteurs présents à cette session du CDCC Ouémé ont porté des préoccupations relatives entre autres à comment choisir les bénéficiaires, pourquoi d’autres disent sur le terrain que les femmes enceintes et celles âgées de soixante ans ne sont pas concernées, à la constitution des dossiers, à des dysfonctionnements constatés dans certaines localités et autres qui ont été solutionnées par les communicateurs.
Pour sa part, le préfet Joachim Apithy a exhorté les maires et leurs adjoints à sensibiliser et informer davantage les populations pour la réussite du microcrédit ALAFIA dans chacune des communes sous sa tutelle.
Rappelons qu’à travers d’autres communications, les membres du CDCC de l’Ouémé se sont penchés sur d’autres questions relatives au développement de l’agriculture et à l’éducation dans le département.

Dans la même catégorie