ACP Les relations bilatérales entre la RDC et la Grande Bretagne sont au beau fixe ACP Excellentia : 57 lauréats bénéficiaires de Bourse de la deuxième édition ACP Arrivée à Kinshasa d’un Envoyé spécial du gouvernement belge AGP Boké-Mines: Signature d’un protocole accord entre la délégation syndicale et la Direction générale de la CDM-Chine AGP Koubia : Plusieurs infrastructures réalisées par les fils du terroir et le gouvernement AGP Boké-Économie: ouverture de la session budgétaire de la Commune urbaine AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : le candidat du RHDP à Dualla-Massala appelle à l’union des cadres AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Kamala Harris : La première vice-présidente des Etats-Unis (Portrait) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ CEI : des commissaires centraux issus de l’opposition réintègrent l’institution ATOP LE CHEF DU GOUVERNEMENT APPELLE LA POPULATION A SA RESPONSABILITE

EDUCATION/ 2e EDITION DU « JOUR DU PROF DE FRANÇAIS » : DEUX CONCOURS DE DICTEE ET UNE CONFERENCE-DEBAT MEUBLENT LA CELEBRATION


  27 Novembre      12        Education (4114),

   

Lomé, 27 nov. (ATOP) – La deuxième édition du « Jour du prof de français » a été célébré le jeudi 26 novembre à Lomé, à l’initiative du Campus numérique francophone de l’Université de Lomé.
Cette journée a été marquée par deux concours de dictée et une conférence-débat sur l’Approche Par Compétence (APC) et la place du numérique dans l’enseignement du français.
Les deux concours de dictée sont repartis en session junior à l’intention des collégiens et en session sénior aux enseignants de français. Dans le cadre des juniors, c’est Mlle Kao Fulbertine du complexe scolaire « La Révélation » qui remporte le 1er prix. M. Assamla Aboukime emporte le 1er prix chez les séniors. Le 1er prix de chaque catégorie est composé de dictionnaire Larousse Illustré 2021, des livres de grammaire, d’orthographe, de conjugaison et des livres de littérature togolaise et africaine, ainsi que des stylos.
La conférence-débat sur l’APC a été animée par l’inspecteur de français de l’Enseignement secondaire général, Fousséni Ouro Bagna. Pour l’orateur, l’APC consiste à développer chez les apprenants la possibilité de mobiliser un ensemble intégré de ressources pour résoudre une situation-problème.
L’inspecteur a aussi édifié les enseignants sur la place du numérique dans l’enseignement du français. Il a développé des sous-thèmes relatifs au contexte du numérique ; le numérique et l’enseignement en temps de pandémie ; la Technologie de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) : un excellent cadre de travail et les défis à relever.

Observée chaque 26 novembre, l’édition de cette année est placée sous le thème « Nouveaux liens et nouvelles pratiques : projets pour demain ». Elle a reçu l’appui technique et financier de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Université de Lomé et de Kara et la Maison TV5MONDE du Togo. L’objectif de cette journée est d’amener les enseignants de français à mutualiser leurs connaissances pour une meilleure appropriation des nouvelles méthodes d’enseignement en cette période de crise sanitaire due à la COVID-19.

Le directeur de cabinet du ministère des Enseignements primaire et secondaire, technique et de l’Artisanat, Amessiamenou Komlan a indiqué que le système éducatif n’est pas en faillite, mais sclérosé par des difficultés qui l’assaillent dont le problème de la non maitrise de la langue d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que celui des approches méthodologiques de l’enseignement. « Selon nos observations quotidiennes, l’importance de la compétence des apprenants en orthographe anime régulièrement les débats. L’orthographe, et plus particulièrement l’importance qui lui est accordé, vient souvent étoffer les discussions. Nous pensons que la maitrise de l’orthographe est la première carte de visite d’un bon enseignant et qu’il est de son devoir d’être un modèle d’écriture pour ses élèves », a-t-il relevé. M. Amessiamenou, a indiqué que les nouveaux programmes de français au Togo ont intégré l’APC, une méthode d’enseignement qui va relever le niveau de connaissance des élèves en orthographe et en technique de rédaction et d’expression.

Le responsable du Campus numérique francophone de Lomé, Prof. Gnon Baba a remercié le gouvernement dans ses efforts pour l’amélioration du système éducatif au Togo. Pour lui, toutes les matières sont dispensées en français et il est donc impérieux pour l’enseignant de français de relever le niveau de compréhension, d’expression et d’orthographe pour l’apprenant, afin de lui permettre de comprendre les sujets pour une bonne rédaction. M. Baba a indiqué qu’en raison de la pandémie liée à la Covid19, l’enseignement par APC et le numérique dans l’enseignement vient recadrer les enseignements pour une meilleure appropriation des cours.

Dans la même catégorie