APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Education / Plus d’une centaine d’aspirants aux métiers d’enseignants renforcent leurs capacités sur le minimum pédagogique requis


  19 Janvier      18        Société (29453),

   

Porto-Novo, 19 Janv. 2021 (ABP)-Les aspirants aux métiers d’enseignants (AME) en mathématiques, français, physique, chimie et technologie, déployés en décembre 2020 et les AME bivalents venus des collèges des communes de Djougou, Ouaké et Copargo renforcent, du lundi au mercredi, leurs capacités sur le minimum pédagogique requis (MPR), a appris ce mardi l’ABP.
Cette session de formation placée sous le thème « organisation des pratiques de classe pour une mise en œuvre efficiente des programmes d’études » a pour objectif de renforcer les capacités professionnelles des AME pour une mise en œuvre efficace et efficiente des programmes d’études, a fait savoir l’inspecteur de français Rodolphe A. Godovo. Spécifiquement, explique-t-il, cette formation vise à amener les AME à s’approprier le MPR et les amener également à élaborer une fiche pédagogique de séance. Pour le formateur, toute activité pédagogique a un objectif et doit être partagée avec les apprenants.
Cette formation, dira le formateur Godovo, est basée sur le minimum pédagogique requis (MPR) avec deux unités réparties en quatre activités chacune. Sur ce, une activité de 15 minutes a été initiée afin de permettre aux participants d’exprimer leurs différents besoins et de les soumettre au formateur.
Au cours de cette session, informe-t-on, la démarche d’enseignement-apprentissage-évaluation privilégiée en approche par compétence (APC) a été décrite. En APC, il y a trois (03) compétences au programme à savoir : les compétences transversales, transdisciplinaires et disciplinaires.
Aussi, faut-il le souligner qu’au premier cycle, c’est l’enseignement systématique qui fait appel à ces trois compétences. Tandis qu’au second cycle, la démarche d’enseignement-apprentissage-évaluation est basée sur la lecture ou l’écriture, ce qui implique la macro-compétence, a clarifié le formateur Rodolphe A. Godovo.
Cette première journée de formation a par ailleurs abordé une autre activité sur la présentation générale des programmes d’études et guides pédagogiques. A cet effet, les participants ont, sous la supervision du formateur repéré les différentes parties de chacun de ces documents et présenté la structure d’une situation d’apprentissage (SA) pendant une vingtaine de minutes.
Les programmes d’études et les guides pédagogiques sont des documents clés qu’un enseignant doit avoir à tout prix, a insisté le pédagogue.
La dernière activité de cette première journée s’est focalisée sur l’appropriation du MPR. Durant deux heures de temps, les participants ont expliqué comment le mettre en application dans les classes. Les participants ont également décidé de passer directement à la stratégie du travail collectif et anticiper sur certaines activités en donnant des exercices de maisons aux élèves.
Le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (DDESTFP) de la Donga, l’inspecteur Slassifi Dramane a, lors de son passage, exprimé sa satisfaction de voir les enseignants très confiants et aptes à suivre cette session de formation qui durera trois (03) jours. Il a aussi remercié tous ceux qui ont initié cet atelier au profit de tous les enseignants déployés en décembre dernier et ou les enseignants bivalents. Dans l’espoir que tous les enseignants partiront très outillés au bénéfice des apprenants, le directeur départemental a exhorté les uns et les autres à être assidus tout au long de cette formation afin de tirer le maximum de ce qui leur sera donné.
La même formation est prévue dans les tous prochains jours au profit des aspirants au métier d’enseignants et ou bivalents des collèges de la commune de Bassila, a-t-on appris.

Dans la même catégorie