ANP Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020 ANP La Consule Générale du Burkina Faso élevée au Grade d’Officier dans l’Ordre du Mérite du Niger APS TNT : 92% DE TAUX DE COUVERTURE (RESPONSABLE PROJET) AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL

Education/covid19: Le gouvernement kényan décrète une année blanche


  2 Septembre      8        Education (3525),

   

Nairobi – Le gouvernement Kényan a décidé mardi d’annuler l’année scolaire 2020 en fermant toutes les écoles jusqu’en janvier 2021, afin de lutter contre la pandémie de la covid-19.

Selon le gouvernement Kényan, cette année blanche décidée au terme d’un mois de discussion, devrait permettre de protéger les enseignants et les élèves, mais également de lutter contre les inégalités constatées depuis la suspension des cours en présentiel en mars dernier.

En effet, un grand nombre d’élèves kényans n’ont pas accès aux nouvelles technologies nécessaires pour suivre leurs cours à distance, en particulier ceux qui vivent dans le milieu rural et qui n’ont ni électricité, ni internet et ni ordinateur chez eux, un problème qui a poussé le gouvernement à prendre cette décision radicale et dont les conséquences sont lourdes.

Mais cette décision fortement controversée dans le pays, pourrait selon plusieurs experts kényans, produire l’effet inverse, car les élèves qui ont accès aux nouvelles technologies pourront toujours continuer à étudier via la télévision, la radio ou internet, alors que les moins privilégiés n’auront pas cette possibilité. Et par conséquent, les deux groupes d’élèves ne seront pas au même niveau lorsque les écoles rouvriront.

Notons que cette année blanche décidée par le ministère de l’Education, concerne plus de 90.000 établissements scolaires et près de 18 millions d’élèves, de la maternelle au lycée.

Le ministre kényan de l’éducation, George Magoha avait auparavant déclaré que le gouvernement pourrait envisager de rouvrir les écoles avant 2021 si le pays continue d’afficher une baisse des infections de Covid-19.

«Vous savez que le virus commence à donner l’impression qu’il va stagner. Si la situation change, nous serons prêts et disposés à reconsidérer à nouveau le scénario dans l’intérêt de nos enfants», a assuré le ministre dans des déclarations relayées par les médias kényans.

Il a toutefois tenu à préciser que son département tient à ce que toutes les écoles soient bien préparées à respecter tous les protocoles préventifs avant de pouvoir ordonner la réouverture.

Dans la même catégorie