AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un nouveau produit proposé à la dégustation des amateurs ANP Le Chef du Gouvernement nigérien s’entretient avec l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger AIP Côte d’Ivoire AIP/ Des habitations effondrées font des blessés graves dans un village de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/OISSU 2021: le collège du parc de Bouna vainqueur départemental AIP Côte d’Ivoire-AIP / Plus de 400 producteurs de café cacao primés à Oumé ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou reçoit l’Ambassadeur des État-Unis d’Amérique au Niger ANP Le Président Mohamed Bazoum au Nigeria : Une visite axée sur le renforcement de la coopération bilatérale GNA Ghana among countries of relative peace in Africa, says ex-head of UN peace operations GNA Police Ladies FC labours to pick a point against Sea Lions at home GNA Tema GHS to mark Child Health Promotion Week

Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence


  27 Février      35        Sport (5651),

   

Conakry, 27 fév. (AGP)-Cinq candidats sont en lice pour le poste de président de la Confédération Africaine de Football (CAF). Parmi eux, le président malgache sortant, Ahmad Ahmad.
L’élection, qui aura lieu le 12 mars prochain à Rabat, nommera l’un des cinq candidats à la présidence de la CAF. Il aura la lourde tâche de développer le football sur le continent africain durant les quatre ans de son mandat.
Parmi ces cinq candidats en lice figure Ahmad Ahmad qui est le président sortant. Le Malgache, âgé de 60 ans, a connu son lot de polémiques et de succès durant son mandat de quatre ans.
Quatre autres personnes se sont déclarées candidates à la présidence de la CAF. Parmi elles, Jacques Anouma, 70 ans, ancien président de la fédération ivoirienne de football d’abord a fait part de ses ambitions. Cet ancien cadre d’Air France et de Renault est un candidat porté vers l’amélioration des résultats des nations africaines sur la scène mondiale. Déjà candidat en 2013, il avait été défait par Issa Hayatou.
Mais aussi, Augustin Senghor, Sénégalais de 56 ans, président de sa fédération qui serait le candidat du consensus. Considéré comme un outsider, il a le mérite d’être un candidat respecté de tous, pour son action dans le monde du football en Afrique mais aussi à travers sa profession d’avocat spécialisé en droit des affaires.
Le Sud-Africain Patrice Motsepe (58 ans), actuellement président des Mamelodi Sundowns, est un candidat qui dispose d’une assise financière confortable. Milliardaire depuis 2003, il est la 10e fortune d’Afrique. Un patrimoine amassé via le groupe African Rainbow Minerals qu’il dirige.
Et pour finir, Ahmed Yahya qui est lui le benjamin des candidats. À 44 ans, sa candidature a pu surprendre car il est considéré comme une proche du sortant, Ahmad Ahmad. Le Mauritanien veut développer les revenus de la CAF mais aussi le football féminin.

Dans la même catégorie