AGP Mamou/université : Le mot d’ordre de grève suivi à l’Institut supérieur de technologie AGP Kindia/justice : Un militaire condamné à 18 mois de prison pour avoir frappé un huissier de justice AGP Koubia/économie: Les boulangers maintiennent le prix du pain à 3000 GNF AGP N’zérékoré/énergie : Vers l’indemnisation des communautés impactées par interconnexion électrique Guinée-Mali. APS DES EXPERTS PROPOSENT HUIT MESURES POUR ÉRADIQUER LA COVID-19 APS LA SECONDE ÉDITION DE LA GLOBAL SPORTS WEEK SE TIENT À PARTIR DU 1-ER FÉVIER AGP CHAN 2020 : Le sélectionneur de la Guinée croit à la qualification de son équipe en quart de finale. AGP Siguiri/société : Un homme tue son jeune frère pour une affaire de dette AGP Labe/société: Le pain disponible dans les boutiques après 24 heures de rupture AGP Mandiana/société : Intronisation de El Hadj Karamo Keita patriarche de Diomawagna

Élections au Niger : Fermeture des bureaux de vote et début du dépouillement


  27 Décembre      15        Politique (14414), Société (27813),

   

Niamey, 27 déc (ANP)-Les opérations de dépouillement, suivies de proclamations des résultats des scrutins pour les élections présidentielles couplées aux législatives organisées ce dimanche 27 décembre 2020 au Niger, ont commencé aussitôt les bureaux de vote fermés aux environs de 19h00, heure locale, a constaté une équipe de l’ANP au niveau de certains bureaux de vote dans la ville Niamey.

Ces opérations n’ont pas commencé à la même heure dans les bureaux de vote, lesquels n’ont pas ouvert à la même heure (08h00) prévue pour le début des opérations de vote. Selon le Chronogramme de la CENI, les opérations de vote doivent se dérouler dans un intervalle de temps de 11 heures précises.

C’est ainsi qu’au niveau du bureau de vote N°001, les opérations de dépouillement ont commencé à 19h13mn ; au niveau du CEG 1 (Centre) à 19h 30, école poudrière 3 et Château 9 à 19h 40mn et au CEG7 vers 19h 40.

Partout où l’équipe est passée, les responsables des bureaux de vote nous confient que ‘’tous s’est déroulé normalement sans incident hormis quelques retards constatés lors de l’ouverture des bureaux de vote.

‘’Tous se passe normalement, nous avons ouvert le bureau à 08H 40mn et nous avons fermé à 19h 40 mn’’ a indiqué, M. Daouda Garba Omar président du bureau de vote N°147 du Collège d’enseignement général (CEG7).

Cet exercice de comptage de voix réservé aux membres des bureaux de vote permettra de remplir, en présence des assesseurs et des délégués des partis politiques en compétition, ainsi que les observateurs présents, les Procès Verbaux (PV), de les certifier et de les envoyer à la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) qui proclame les résultats provisoires définitifs.

Comme l’exige le code électoral, ‘’le dépouillement suit immédiatement la clôture du scrutin. Il est conduit sans désemparer jusqu’à son achèvement complet. Les opérations de dépouillement s’effectuent publiquement sous la surveillance du président du bureau de vote. Elles ont lieu obligatoirement dans le bureau de vote’’.

L’urne est ouverte et les bulletins uniques comptés devant tous les membres du bureau, les délégués, les observateurs et les électeurs présents.

Une fois les décomptes terminés, les résultats ainsi compilés par bureau de vote sont transmis par système de remontée mis en place par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Ces résultats provisoires sont transmis, dans un délai de cinq (5) jours à compter de la proclamation des résultats provisoires, à la Cour constitutionnelle pour validation et proclamation des résultats définitifs.

La Cour proclame les résultats définitifs des scrutins présidentiels. Cette proclamation se fait dans les vingt-huit (28) jours de la réception des résultats globaux provisoires accompagnés des procès-verbaux transmis par la Commission électorale nationale indépendante(CENI) ; et pour les scrutins législatifs elle se fera dans les trente (30) jours de la réception des résultats globaux provisoires accompagnés des procès-verbaux transmis par la Commission électorale nationale indépendante.

Pour ces doubles scrutins 28 candidats s’affrontent dans le cadre de l’élection présidentielle. 84 listes sont en compétition pour les 166 sièges à l’Assemblée nationale à l’exception des 5 sièges de la diaspora qui sont à pourvoir plus tard, rappelle-t-on.

Quelque 7.446.556 électeurs repartis dans 25.978 bureaux de vote à travers le pays sont appelés aux urnes lors de ces compétitions qui s’inscrivent dans le cadre du cycle électoral en cours.

Dans la même catégorie