ANG Política/Presidente da República diz que a criação ou extinção dos ministérios não é da competência da ANP ANG Domingo de Tina/ Madrinha do evento promete ajudar a elevar direitos de pessoas com deficiência ACP Ouverture à Kinshasa de la Revue annuelle du programme de coopération RDC-UNICEF 2020-2024 ACP 8ème forum de la SADC: le Premier ministre Ilunkamba exhorte les parlementaires à préserver les acquis de l’alternance ABP Numérique : Sensibilisation à Calavi des agents des collectivités locales sur l’informatisation des actes d’Etat civil et la numérisation des archives ABP Coopération / Coopération : Une délégation du Réseau des chambres des experts européens au cabinet de Louis Vlavonou ABP Santé : Elèves et étudiants sensibilisés aux enjeux de la lutte contre le VIH/Sida à Parakou ABP Social : La journée mondiale des personnes handicapées célébrée à Savalou INFORPRESS PNUD admite que pandemia “destruiu muitos do ganhos” que Cabo Verde tinha alcançado INFORPRESS Hélio Sanches estofficiellementcandidat à l’électionprésidentielle de 2021

Elections au Niger : Le Président Issoufou Mahamadou retire sa carte d’électeur biométrique


  19 Novembre      6        Politique (13263),

   

Niamey, 19 Novembre (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou, accompagné par les deux Premières Dames, Hadjia Aissata et Dr Lalla Malika, a procédé, ce jeudi 19 novembre 2020 à la Mairie Centrale de Niamey, au retrait de sa carte d’électeur biométrique, élaboré dans le cadre du processus électoral en cours au Niger.

Le Président Issoufou Mahamadou s’est donc rendu au Centre d’Enrôlement et de Vote (CEV) de l’Hôtel de Ville de Niamey, où il s’est fait enrôler, et a présenté sa pièce d’identité et son récépissé d’inscription sur la liste électorale, avant de se voir remettre sa carte d’électeur par l’agent de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Après avoir retiré sa carte d’électeur, le Président de la République Issoufou Mahamadou a tout d’abord félicité la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) pour avoir pu surmonter tous les obstacles et arriver à cette étape cruciale du processus électoral. Il a également félicité le gouvernement pour avoir mis à la disposition de la CENI les ressources nécessaires dans les délais.

Le Chef de l’Etat a aussi tenu à saluer les partenaires pour leur assistance, avant de déclarer que « nous sommes sur la bonne voie et rien ne s’oppose à ce que les différents scrutins se déroulent dans les dates prévues, soit le 13 décembre 2020 pour les élections locales, le 27 décembre 2020 pour le 1er tour de l’élection présidentielles et législatives et le 21 février 2021 pour le second tour de l’élection présidentielle ».

Le Président Issoufou Mahamadou a, par la suite, invité les différents candidats aux élections « pour une campagne paisible et à un débat serein, programme contre programme et projet contre projet », tout en souhaitant que chacun d’entre eux « utilise la force des arguments et non l’argument de la force ».

Il a également souligné que « chacun des candidats doit se forcer de prouver au peuple nigérien, à travers son programme, qu’il est le mieux placer pour mériter de diriger le pays ».

Notons que cette cérémonie s’est déroulée en présence du Président de l’Assemble Nationale, du Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, du président de la CENI et du président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey.

Le Niger, note-t-on en effet, organisera en fin 2020 et début 2021 des consultations électorales (locales et générales), pour lesquelles la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a produit des cartes d’électeurs biométriques dont la distribution a commencé au cours de cette semaine.

Quelque 7,4 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire un nouveau Président de la République, des nouveaux députés et des nouveaux conseillers municipaux et régionaux.

La Cour Constitutionnelle, la plus haute juridiction nigérienne en matière constitutionnelle et électorale, rappelle-t-on, a procédé, en fin de semaine dernière, à la validation de 30 candidatures pour la présidentielle du 27 décembre 2020.

Dans la même catégorie