APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Elections générales au Niger : la CEDEAO déploie une équipe de 90 observateurs (communiqué)


  22 Décembre      15        Economie (10825),

   

Niamey 22 Décembre (ANP) – La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé, ce mardi 22 décembre 2020 dans un communiqué, qu’elle compte dépêcher une mission de 90 observateurs pour superviser les élections générales (présidentielle et législatives) du 27 décembre prochain au Niger.

Le déploiement de cette mission, souligne la CEDEAO, se fera  en  vertu de son protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance.

Cette délégation d’observation électorale, avec à sa tête  M. Namadi SAMBO, ancien Vice-Président de la République Fédérale du Nigeria, sera composée de 10 observateurs à long terme et 80 à court terme, avec comme objectif : observer l’élection présidentielle couplée aux législatives de ce dimanche 27 décembre 2020 dans toutes les huit régions du pays, et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales des scrutins et de se prononcer sur leur déroulement.

Cette observation, indique-t-on, portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de la présidentielle et des législatives, selon  le communiqué qui précise que les 90 observateurs proviennent des Etats membres de la CEDEAO à l’exception du Niger, de la Cour de Justice de la CEDEAO, ainsi que du Parlement de la Communauté.

« La Mission d’Observation Electorale sera appuyée sur le terrain par une équipe d’assistance technique de la Commission de la CEDEAO composée du Général Francis BEHANZIN, Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité, du Dr Remi AJIBEWA, Directeur des Affaires Politiques, de M. Françis OKE, Chef de la Division Assistance Electorale et d’autres cadres de l’institution », poursuit le texte.

« A l’issue du scrutin, la mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, si nécessaire, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à la faveur d’une déclaration préliminaire du chef de la mission, lors d’une conférence de presse prévue au lendemain du scrutin à Niamey, la capitale du Niger », annonce l’organisation communautaire.

« La CEDEAO a lancé un appel aux 30 candidats dont les dossiers ont été validés pour participer à la présidentielle du 27 décembre 2020 au Niger, afin que le scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale », rappelle le communiqué.

En prélude au déploiement de cette mission d’observation électorale, rappelle-t-on, le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean-Claude Kassi BROU, avait conduit, du 3 au 4 décembre 2020, une Mission Conjointe de Solidarité de Haut Niveau CEDEAO-Union Africaine à Niamey. Outre le président de la Commission de la CEDEAO, la mission conjointe dite « de solidarité de haut niveau » était composée de la Commissaire de l’Union Africaine en charge des affaires politiques, l’Ambassadrice Minata SAMATE CESSOUMA et de la Représentante résidente de la CEDEAO au Niger,  Madame Liliane ALAPINI, et avait pour objectif de rencontrer et sensibiliser les différents acteurs impliqués dans le processus électoral afin que le scrutin du 27 décembre se déroule dans la paix.

Pour rappel, lors de son séjour à Niamey, la mission conjointe avait notamment rendu une visite de courtoisie au Président de la République du Niger, M. Mahamadou ISSOUFOU, puis rencontré le Ministre nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Alkache Alhada, les membres de la Cour constitutionnelle et ceux de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), de la Société civile nigérienne et des responsables des partis politiques.

Dans la même catégorie