MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

En présence du Président de la République, le sommet « One planet Summit » pour la préservation de l’environnement débute ses travaux


  11 Janvier      9        Environnement/Eaux/Forêts (2395),

   

Ami
Paris, 11/01/2021 Le sommet de la diversité biologique organisé sous le thème de « One planet summit » a débuté ses travaux lundi, dans la capitale française, en présence du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouni..

Le sommet dont le lancement a été donné par le président français, Monsieur Emmanuel Macron, en présence de nombreux dirigeants du monde et de personnalités internationales vise à donner une plus grande importance à la diplomatie verte après la léthargie qui a marqué les efforts visant à sauver l’environnement, à cause de la pandémie du coronavirus.

Il a été marqué par des interventions de près d’une trentaine de personnalités internationales, pour la plupart par le biais de la technique de visioconférence, à cause de l’épidémie de coronavirus. Parmi ceux-ci, le secrétaire général des Nations Unies, le président de la Banque Mondiale, ; le prince héritier britannique, la présidente de la commission de l’Union Européenne, le premier ministre britannique et celui du Canada, le président du Costa Rica, la présidente de la Banque Centrale Européenne et le président de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Tous ces intervenants présenteront des initiatives ou des engagements concrets sur les 4 thèmes du sommet à savoir la préservation des écosystèmes terrestres et maritimes, l’environnement agricole, la mobilisation des financements et la préservation des espèces et de la santé humaine.

Ce sommet répond parfaitement à l’appel lancé par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani pour faire face au défi de la sécurité dans la région du Sahel à travers une approche de développement, notamment la disponibilisation des aliments, étant donné que la faim est le terrain propice pour le terrorisme et l’extrémisme.

Notons que le Président de la République avait présenté une approche destinée à faire face au terrorisme dans la région du Sahel.

Cette approche est formulée dans un langage claire et précis et ce au cours du sommet de Dakar , en novembre 2019 sur la sécurité et le développement. Il avait à l’époque, subordonné la réussite de la lutte contre le terrorisme à la disponibilisation des aliments.

L’approche mauritanienne sécuritaire visant à faire face au terrorisme et à l’extrémisme se base sur le développement local et la création d’opportunités d’emploi pour les populations dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage, ce qui est de nature à permettre de jouer un rôle de premier plan pour assurer l’autosuffisance alimentaire..

Grâce à cette vision, la Mauritanie a pu devenir le seul Etat qui a assaini l’ensemble de son territoire des sélefistes armés à travers une approche sécuritaire et de développement marquée par la sagesse.

Le Président de la République a appelé également dans tous discours à la suppression de la dette africaine, à dynamiser les sources économiques du continent et à faire de l’Afrique une destination privilégiée pour les investissements.

Dans la même catégorie