AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un dîner pour renforcer la cohésion sociale à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le candidat RHDP de Prikro appelle à l’union pour assurer sa victoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/Élections législatives : les candidats du RHDP présentés aux populations de Béoumi AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les candidats du RHDP de la circonscription de Bodokro présentés à la population AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Me Zehouri annonce sa candidature aux chefs traditionnels de Divo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Trois morts dans un accident de la circulation à Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le maire Eric N’Koumo Mobio désigné candidat du PDCI dans la circonscription de Songon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une fédération des victimes des crises sociopolitiques souhaite des élections législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La réparation des préjudices, une condition pour la reprise des cours dans les établissements secondaires à Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un tournoi civilo-militaire pour promouvoir la cohésion sociale à Abidjan

Energie dans l’espace CEDEAO : L’institution fait l’état des lieux du projet d’extension du Gazoduc communautaire à Ouagadougou


  8 Décembre      30        Economie (10841), Politique (14368),

   

Niamey, 8 Déc. (ANP)- Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso abritera du 9 au 10 décembre 2020 une réunion des experts des pays membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre du Projet d’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAGPEP).

Selon un communiqué de l’organisation communautaire, cette rencontre vise à permettre aux représentants des Etats membres d’échanger sur les développements actuels liés au WAGPEP.

‘’Il s’agira aussi de présenter aux Etats membres l’état actuel de mise en œuvre du WAGPEP, ensuite de faire le point sur les interactions entre le WAGPEP et le Gazoduc Nigeria-Maroc (NMGP) et enfin de recueillir les orientations des Etats membres sur le processus de synergie entre WAGPEP et NMGP’’ précise le communiqué.

La réunion de Ouagadou, annonce la CEDEAO, verra la participation des représentants des ministres en charge des hydrocarbures et de l’énergie des 15 Etats membres de la CEDEAO.

Plusieurs autres Institutions sont également attendues à Ouagadougou, notamment l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA); l’Autorité du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (AGAO) ; la Société du Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAPCo) ; l’Unité de Préparation et de Développement des projets d’infrastructures de la CEDEAO (PPDU) ; la Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC) et la Société Nationale des Hydrocarbures et des Mines du Maroc (ONHYM).

En 2015, rappelle-t-on, la commission de la CEDEAO, sur recommandation des chefs d’Etats et de Gouvernement avait initié une étude de faisabilité pour l’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest.

‘’Cette étude s’était avérée nécessaire compte tenu de la demande largement exprimée dans la région pour l’utilisation du gaz naturel pour la production d’électricité mais aussi la nécessité de trouver des solutions durables aux difficultés rencontrées par le gazoduc existant’’ rapportent les services de communication de la CEDEAO.

Le communiqué de l’organisation ouest-africaine rappelle également que dans l’intervalle de développement du WAGPEP, le Nigéria et le Maroc ont initié la construction d’un gazoduc (Gazoduc Nigeria-Maroc) reliant le Nigéria au Maroc en vue de valoriser les importantes réserves de gaz naturel du Nigéria et de répondre aux besoins croissants du Maroc et de l’Europe en gaz naturel.

Selon la CEDEAO, ces deux projets concourant à des objectifs communs qui sont la valorisation des ressources gazières de la région, l’approvisionnement des pays en énergie propre, y compris les États membres de la CEDEAO. C’est pourquoi, a-t-on appris, il apparait nécessaire qu’une synergie entre la Commission de la CEDEAO et les Promoteurs du Projet de Gazoduc Nigeria-Maroc soit envisagée afin de fédérer les efforts vers l’atteinte de leurs objectifs. Dans cette perspective, un mémorandum d’entente est en cours de discussion entre la Commission de la CEDEAO, la NNPC et l’ONHYM.

‘’C’est dans ce contexte que la Commission de la CEDEAO a jugé utile d’organiser cette réunion de concertation avec les Etats membres et les organisations parties prenantes à ce processus’’ conclut le communiqué.

Dans la même catégorie