MAP Le Nigeria signale 22 cas mortels de diphtérie depuis décembre 2022 MAP Nouakchott abrite fin février le Forum économique maroco-mauritanien MAP Côte d’Ivoire-Maroc : Une coopération excellente et une symbiose absolument parfaite entre les diplomaties des deux pays (diplomate) MAP Coupe Davis/Groupe Mondial II : Le Maroc affronte la Côte d’Ivoire les 4 et 5 février à Abidjan MAP Le Pape François condamne de « cruelles atrocités » en RDC « qui couvrent l’humanité de honte » ACP Kibali Gold Mine paie 1,2 milliard USD des taxes et redevances en 2022 ACP La RDC et le Congo Brazzaville pour la valorisation de leurs patrimoines touristiques ACP Classement « Transparency International » : la RDC gagne trois points dans la lutte anticorruption ACP La chine conserve la place du premier investisseur étranger en RDC ANP Niger : Une délégation de ministres Néerlandais au Cabinet du Président de la République

Énergies renouvelables: L’expérience du Maroc mise en avant lors d’un symposium ministériel Royaume Uni-Afrique


  3 Décembre      35        Innovation (122), Technologie (777),

   

Rabat, 03/12/2020 (MAP) – L’expérience du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables a été mise en avant, jeudi, lors du 1er Symposium ministériel virtuel Royaume-Uni-Afrique, organisé sous le thème « Opportunités et défis des énergies renouvelables en Afrique ».

Intervenant à cette rencontre, organisée par le département du Commerce international du Royaume-Uni, le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah a présenté le plan marocain pour le développement des énergies renouvelables à l’horizon 2030, qui doivent représenter une part d’au moins 52% dans la puissance électrique installée.

L’intervention du ministre intervient au regard du rôle pionnier et reconnu qu’occupe aujourd’hui le Maroc dans le domaine des énergies renouvelables aux niveaux régional et international, indique un communiqué du ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement.

Le ministre a, par ailleurs, évoqué le rôle que le Royaume-Uni peut jouer pour la réussite de la transition énergétique propre au Maroc, en citant les domaines clés et les actions de coopération à intensifier à ce sujet, souligne le communiqué.

Il s’agit, poursuit-il, du développement des joints ventures entre les entreprises des deux pays, du renforcement des capacités et du transfert des résultats de l’innovation issus de la recherche et du développement ainsi que de la promotion de la croissance verte et l’éco-innovation, afin de permettre au Royaume et aux pays africains d’atteindre leurs objectifs de généralisation d’accès à l’énergie, précise-t-on.

Selon la même source, cet événement se veut une plateforme pour les ministres africains de l’énergie, les principaux acteurs du secteur privé et les entreprises des énergie renouvelables au Royaume-Uni pour collaborer sur des objectifs énergétiques, partager les meilleures pratiques et explorer les opportunités bilatérales dans le secteur des énergies renouvelables.

Cette édition s’est penchée, notamment, sur la manière dont les pays africains peuvent exploiter les financements, les investissements, la technologie et les subventions du Royaume-Uni dans le secteur des énergies renouvelables, précise la même source.

Ont pris part à cet événement, des ministres africains en charge de l’Énergie de la Mauritanie, de l’Égypte, du Mozambique, de l’Ouganda, de l’Éthiopie, du Zimbabwe et de l’Afrique du Sud, en plus du Maroc, ainsi que le ministre britannique des exportations, Graham Stuart et le Commissaire adjoint au Commerce pour l’Afrique de SM la Reine, Alastair Long, indique la même source.

Cette rencontre a connu, aussi, la participation des acteurs du secteur privé et des entreprises britanniques opérant dans les énergies renouvelables et des institutions financières internationales, conclut le communiqué.

Dans la même catégorie