ANP Niger : 4 militaires tués dans l’explosion d’un engin improvisé dans la région de Diffa AIP Inter/ La Jordanie, un des premiers pays à vacciner les réfugiés contre le Covid-19 AIP Un bâtiment de trois classes officiellement remis à l’EPP de N’Guettiakro AIP Le préfet de Bondoukou prône des élections législatives apaisées AIP Instauration des ‘’Palmes Benson d’Or’’ pour la culture et l’audiovisuel AIP Une journée carrière organisée au collège catholique Notre Dame d’Evron de Lakota AIP Des acteurs communautaires sensibilisés sur la désinformation liée au processus politique AIP Le NDI déplore la désinformation en ligne avec incidence hors ligne pendant la période électorale ACAP Le Gouvernement encourage la population de Bangui à vaquer librement à leurs occupations ANP Le Ministre de l’Enseignement Supérieur en visite de prise de contact dans la région de Tillabéri

Énergies renouvelables: L’expérience du Maroc mise en avant lors d’un symposium ministériel Royaume Uni-Afrique


  3 Décembre      11        Innovation (57), Technologie (340),

   

Rabat, 03/12/2020 (MAP) – L’expérience du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables a été mise en avant, jeudi, lors du 1er Symposium ministériel virtuel Royaume-Uni-Afrique, organisé sous le thème « Opportunités et défis des énergies renouvelables en Afrique ».

Intervenant à cette rencontre, organisée par le département du Commerce international du Royaume-Uni, le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah a présenté le plan marocain pour le développement des énergies renouvelables à l’horizon 2030, qui doivent représenter une part d’au moins 52% dans la puissance électrique installée.

L’intervention du ministre intervient au regard du rôle pionnier et reconnu qu’occupe aujourd’hui le Maroc dans le domaine des énergies renouvelables aux niveaux régional et international, indique un communiqué du ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement.

Le ministre a, par ailleurs, évoqué le rôle que le Royaume-Uni peut jouer pour la réussite de la transition énergétique propre au Maroc, en citant les domaines clés et les actions de coopération à intensifier à ce sujet, souligne le communiqué.

Il s’agit, poursuit-il, du développement des joints ventures entre les entreprises des deux pays, du renforcement des capacités et du transfert des résultats de l’innovation issus de la recherche et du développement ainsi que de la promotion de la croissance verte et l’éco-innovation, afin de permettre au Royaume et aux pays africains d’atteindre leurs objectifs de généralisation d’accès à l’énergie, précise-t-on.

Selon la même source, cet événement se veut une plateforme pour les ministres africains de l’énergie, les principaux acteurs du secteur privé et les entreprises des énergie renouvelables au Royaume-Uni pour collaborer sur des objectifs énergétiques, partager les meilleures pratiques et explorer les opportunités bilatérales dans le secteur des énergies renouvelables.

Cette édition s’est penchée, notamment, sur la manière dont les pays africains peuvent exploiter les financements, les investissements, la technologie et les subventions du Royaume-Uni dans le secteur des énergies renouvelables, précise la même source.

Ont pris part à cet événement, des ministres africains en charge de l’Énergie de la Mauritanie, de l’Égypte, du Mozambique, de l’Ouganda, de l’Éthiopie, du Zimbabwe et de l’Afrique du Sud, en plus du Maroc, ainsi que le ministre britannique des exportations, Graham Stuart et le Commissaire adjoint au Commerce pour l’Afrique de SM la Reine, Alastair Long, indique la même source.

Cette rencontre a connu, aussi, la participation des acteurs du secteur privé et des entreprises britanniques opérant dans les énergies renouvelables et des institutions financières internationales, conclut le communiqué.

Dans la même catégorie