AGP Mamou-Environnement: Reboisement de 5 hectares et demi AGP Labé-Education : Bon déroulement des Examens de sortie des écoles professionnelles ! AGP Coyah/Sécurité : Transfert des détenus vers d’autres préfectures environnantes AGP Conakry/L’ANIES: Lancement de la Dernière phase de la riposte contre la Covid-19 GNA Sista Afia drops new banger featuring Fameye GNA Attamah Larweh donates to Awudu Issaka’s Soccer Academy GNA The Zongo development fund CEO did not breach procurement rules- PPA confirms GNA Sam George challenges claims that 15 million Ghanaians have mobile money accounts GNA GSA trains extension officers, farmers in Western North Region on aflatoxins GNA Ghana Climate Change platform to deepen stakeholders awareness on food security

Entrée en vigueur des tests Covid-19 dans les aéroports français


  2 Août      4        Santé (6929),

   

Abidjan – Depuis le samedi 1er août 2020, les passagers, voyageant par avion et âgés de plus de 11 ans en provenance de seize pays «à risque», doivent se faire tester s’ils ne présentent pas à leur arrivée, la preuve du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol, ne concluant pas à une contamination par le Covid-19, rapporte les médias français.

Les voyageurs concernés par l’obligation de tests sont ceux venant d’Afrique du Sud, d’Algérie, du Bahreïn, du Brésil, des Émirats arabes unis, des États-Unis, de l’Inde, d’Israël, du Koweït, de Madagascar, d’Oman, du Panama, du Pérou, du Qatar, de la Serbie et de la Turquie.

Les frontières étant fermées avec ces pays, la mesure ne concerne que «des citoyens français qui résident dans ces pays, ou des citoyens de ces pays qui disposent d’une résidence stable en France», comme l’avait précisé le Premier ministre, Jean Castex.

Si le passager ne possède pas ce document, il est invité à se faire tester dans un espace aménagé dans l’aéroport. Une fois le test réalisé, il doit laisser ses coordonnées personnelles et peut continuer son voyage, en France ou en transit, explique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Les passagers seront recontactés par les autorités sanitaires en cas de résultat positif et entrent ensuite dans le dispositif de «contact tracing».

Dans la même catégorie