APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Entreprenariat et leadership des jeunes : un centre inauguré a Aného


 

Lomé, 10 avril 2015 (ATOP) – Le Centre pour l’Entreprenariat et le Leadership (CPEL), créé par le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation (MASPFA) dans le cadre du « Projet Entreprenariat inclusif », a été inauguré le 9 avril à Aného par la ministre de tutelle, Ekoué Dédé Ahoéfa.

Ce centre mis en œuvre en collaboration avec le ministère du Développement à la Base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, avec l’appui du PNUD, a bénéficié aussi de l’appui stratégique du FAIEJ et de l’ANPE. Il vise à favoriser l’autonomisation économique et sociale des couches défavorisées et à faible revenu.

Il permet de mettre à la disposition des jeunes et d’autres groupes-cibles tels que les personnes handicapées et les femmes, des informations sur les projets de l’Etat et d’autres acteurs pouvant les aider dans leurs activités génératrices de revenus. Il constituera également de cadre de renforcement de leurs capacités en leadership, entreprenariat et en développement social. Outre ces activités, le CPEL permet aux jeunes de suivre aussi une initiation à l’outil informatique.

La ministre Ekoué Dédé Ahoéfa a souligné que la réalisation du CPEL est la matérialisation de la volonté du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, de promouvoir la jeunesse et de favoriser l’autonomisation économique et sociale des personnes démunies ou à faibles revenus et surtout de lutter contre la pauvreté.

Elle a salué l’étroite collaboration entre son ministère et celui du Développement à la Base, exprimé sa reconnaissance au PNUD et encouragé les jeunes et les autres groupes-cibles à la fréquentation assidue du CPEL, afin qu’il devienne un centre de référence et un levier du développement.

La directrice du FAIEJ, Mme Gbadamassi  Mivedor, le directeur de l’ANPE, Edmond Amoussou, et le préfet des Lacs, Edan Akouété, se sont réjouis de la création de ce centre-pilote  et ajouté qu’il constitue une réponse des jeunes en matière d’accès à l’emploi. Ils ont indiqué que le CPEL permet de former des jeunes, de les placer et de faire leur suivi-accompagnement.

KAA/MG.

Dans la même catégorie