AIP Côte d’Ivoire/ Le président du Sénat présente la digitalisation comme un instrument de performance de la DGI APS 31 MILLIARDS MOBILISÉS POUR LES CENTRALES SOLAIRES DE KAÉL ET KAHONE AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat

Entreprenariat féminin : les JEF mettent en évidence le potentiel des femmes


  3 Avril      69        Economie (24396), Entreprises (1271),

   

Ouagadougou, 03 avrl 2018 (AIB) – Les deuxièmes journées de l’entreprenariat féminin ont refermé leurs portes ce samedi 31 mars au palais de la jeunesse et la culture Jean-Pierre Guingané. Initialement prévue le 1er avril, la clôture a eu lieu aujourd’hui afin de permettre aux participants de célébrer la fête pascale.
Organisées sous le thème «Femmes et développement agricole au Burkina Faso : productrice et transformatrices au cœur de la sécurité alimentaire», la 2e édition des Journées de l’entreprenariat féminin (JEF) a constitué une tribune de rencontre et d’enrichissement professionnel entre entrepreneuses aguerries.
Ces journées ont aussi été une plateforme de partage d’expériences, d’acquisition de nouvelles connaissances et de discussion avec les partenaires techniques et financiers dans la perspective de jeter les bases d’accompagnement à l’investissement pour le développement de l’entreprenariat féminin au Burkina Faso.
Les JEF sont une occasion d’échanges et de formations pour les femmes porteuses de projets de création ou de développement d’entreprises, car selon la promotrice Aicha Dabré, elle-même entrepreneure, les communications faites au cours des JEF ainsi que les rencontres B to B permettent aux femmes d’avoir assez de bagages et d’informations pour envisager la mise sur pied ou faire prospérer leurs entreprises.
Elle s’est dit d’ailleurs satisfaite des résultats obtenus au regard de l’affluence et de la participation des femmes à ces Journées qui visent à faire connaître et reconnaître le potentiel de l’entrepreneuriat féminin en tant que moteur de développement et facteur de création d’emplois.
A cette deuxième édition, Aicha Dabré s’est voulue très rassurante. «Cet événement s’internationalise. Et c’est notre ambition. L’année passée, le Togo était présent à la 1re édition ; cette année, ce sont la Côte d’Ivoire et le Mali qui sont là. Nous commençons par l’UEMOA et plus tard toute l’Afrique».
L’objectif des Journées de l’entreprenariat féminin est de donner la visibilité et assurer la promotion de l’entreprenariat féminin, à travers le partage et la capitalisation des expériences des femmes en matière d’entreprise, la visibilité des produits des entreprises féminines.
Et pour atteindre ses résultats, la 2e édition des JEF a connu l’animation de communications sur des sous-thèmes contiguës au thème principal et une exposition des produits d’entreprises créés ou gérées par des femmes.
Cette 2e édition des Journées de l’entreprenariat féminin (JEF) s’est déroulée du 29 mars au 31 mars 2018.

Agence d’information du Burkina

bl/ata

Dans la même catégorie