ATOP AGOE-NYIVE/MOIS DE RAMADAN : DES KITS ALIMENTAIRES AUX FEMMES VULNERABLES DE LA COMMUNE D’AGOE-NYIVE 4 ATOP PREVENTION DE LA SURDITE ET DES TROUBLES DU LANGAGE : DES PARENTS ET ELEVES SENSIBILISES A KPELE ATOP 5E RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L’HABITAT: LES MEMBRES DES CLR DE TONE, VO, AVE ET KOZAH INSTALLES AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Port du casque moto: Plus de 200 contrevenants sanctionnés à Bouna AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de construction d’un abattoir de volaille présenté à Bondoukou AIP Côte d’Ivoire-AIP/La direction régionale des douanes du Sud-Comoé s’engage à être une administration moderne et vertueuse AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Aïd-el-fitr : Amadou Soumahoro offre 20 tonnes de vivres à différentes communautés de Séguéla MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement »

ENTREPRENEURIAT : DEUX SÉNÉGALAISES PARMI LES LAURÉATS DE LA FONDATION ‘’LA FRANCE S’ENGAGE’’


  3 Novembre      27        Economie (11883),

   

Dakar, 3 nov (APS) – Les Sénégalaises Nafissatou Tine et Marina Gning font partie des cinq lauréats des prix de la fondation ‘’La France s’engage’’, qui sont décernées à des promoteurs de projets innovants et à fort impact social, a constaté l’APS, mardi, à Dakar.

Chaque lauréat recevra une subvention d’environ 13 millions de francs CFA, selon les dirigeants de la fondation.

Les trois autres lauréats sont du Burkina Faso, du Cameroun et du Tchad, a dit Philipe Lalliot, l’ambassadeur de la France au Sénégal, lors de la remise des distinctions à Nafissatou Tine et Marina Gning.

La première a obtenu un prix pour son projet ‘’Clefs de compréhension des droits africains’’, mis en œuvre par la startup ‘’Sunulex’’ et spécialisé dans la numérisation et la diffusion de courtes vidéos offrant aux usagers des ‘’clefs de lecture de l’information juridique’’.

Nafissatou Tine espère que la subvention tirée de cette distinction lui permettra de ‘’développer’’ sa startup pour mieux informer les femmes africaines des questions relatives au droit de la famille, au droit du travail et au droit foncier, et de leur ‘’offrir une assistance juridique’’.

Marina Gning a été distinguée pour son projet ‘’Changeons les règles’’, mis en œuvre par la société Apiafrique dans le but de ‘’lever les tabous sur les règles hygiéniques aussi bien chez les femmes que chez les hommes’’.

Son projet s’est spécialisé dans la fabrication de ‘’produits de protection périodiques et de couches réutilisables’’, a expliqué la lauréate.

La subvention attachée au prix ‘’nous permettra d’embaucher du personnel et de refaire notre plateforme web (…) pour y intégrer des vidéos à diffuser dans les langues locales’’, a ajouté Marina Gning.

‘’En proposant un soutien financier conséquent d’un montant de 20 mille euro (13 millions de francs CFA) et surtout un accompagnement d’une semaine’’, la fondation ‘’La France s’engage’’ agit comme ‘’un accélérateur’’ des projets des cinq lauréats, a affirmé Philippe Lalliot.

Les prix décernés soutiennent des ‘’projets innovants et répondant à des problèmes sociaux’’, a-t-il souligné.

Les projets ont été évalués sur la base de quatre critères, dont leur impact social et leur efficacité, selon M. Lalliot.

Il y avait 17 candidats pour la finale de cette compétition, à laquelle ont pris part 106 candidats de 26 pays.

La Fondation ‘’La France s’engage’’, dirigée par l’ex-président français, François Hollande, s’est associée au ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères pour décerner ces prix.

Dans la même catégorie