ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Entrepreneuriat féminin et gestion d’une micro-entreprise : des coiffeuses et couturières des plateaux–Est formées


Lomé, 28 jan. (ATOP) – Une centaine de coiffeuses et couturières des préfectures de l’Anié, Moyen-Mono, Est-Mono et Ogou, dans la région des Plateaux-Est ont participé du 25 au 27 janvier à Atakpamé, à un atelier de formation en entrepreneuriat féminin et à la gestion d’une micro-entreprise de type artisanal.

Cette formation est à l’actif de l’Association pour le Bien-Etre et la Protection de la Population (AS-PRO) a bénéficié de l’appui financier du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnelle (FNAFPP). Il s’agit de renforcer les aptitudes et capacités de ces femmes qui ont opté pour l’auto-emploi comme facteur d’épanouissement et vecteur de développement.

Les séminaristes ont été outillées sur plusieurs modules, entre autres, l’entrepreneuriat artisanal, les fonctions d’une entreprise et les outils de gestion d’une micro-entreprise.

Le préfet de l’Ogou, Allagbé Kokou Bayèdjè a indiqué que la femme togolaise est une femme combattante, active et actrice du développement inclusif. Ce séminaire, a-t-il dit, leur permettra de créer et bien gérer leurs micro-entreprises, afin de lutter efficacement contre la pauvreté et les inégalités sociales. Il s’est réjoui de l’initiative de l’AS- PRO et du FNAFPP qui s’inscrit dans la politique permanente du gouvernement pour l’auto-emploi des couches sociales.

Le secrétaire exécutif du FNAFPP, Koffi Tchankoni a indiqué que le développement harmonieux de toutes les composantes sociales est l’une des préoccupations majeures des plus hautes autorités du pays.

La présidente du conseil d’administration de l’AS- PRO, Mme Kouigan Yawa a félicité ces femmes engagées pour le bien- être de leurs familles, communautés et l’ensemble du pays. Elle a par ailleurs souligné que son association œuvre aux côtés du gouvernement pour la promotion du leadership féminin. Elle a convié les participantes à tirer meilleur profit de cette formation pour devenir de vraies femmes entrepreneurs, imbues de nouvelles pratiques en termes de mode et de style.

NKE/JV.

Dans la même catégorie