AIB La politique, sujet dominant dans les quotidiens burkinabè STP-Press Primeiro-Ministro preside centenário da OIT em São Tomé e Príncipe MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines ANP La réunion des ministres sous le thème ‘’La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique: Une stratégie pour l’Afrique’’ ANP Niger: 21ème mission médicale chinoise à l’Hôpital Général de Référence de Niamey ANP Le Président Issoufou procède à l’inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre)

Entrepreneuriat féminin et gestion d’une micro-entreprise : des coiffeuses et couturières des plateaux–Est formées


Lomé, 28 jan. (ATOP) – Une centaine de coiffeuses et couturières des préfectures de l’Anié, Moyen-Mono, Est-Mono et Ogou, dans la région des Plateaux-Est ont participé du 25 au 27 janvier à Atakpamé, à un atelier de formation en entrepreneuriat féminin et à la gestion d’une micro-entreprise de type artisanal.

Cette formation est à l’actif de l’Association pour le Bien-Etre et la Protection de la Population (AS-PRO) a bénéficié de l’appui financier du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnelle (FNAFPP). Il s’agit de renforcer les aptitudes et capacités de ces femmes qui ont opté pour l’auto-emploi comme facteur d’épanouissement et vecteur de développement.

Les séminaristes ont été outillées sur plusieurs modules, entre autres, l’entrepreneuriat artisanal, les fonctions d’une entreprise et les outils de gestion d’une micro-entreprise.

Le préfet de l’Ogou, Allagbé Kokou Bayèdjè a indiqué que la femme togolaise est une femme combattante, active et actrice du développement inclusif. Ce séminaire, a-t-il dit, leur permettra de créer et bien gérer leurs micro-entreprises, afin de lutter efficacement contre la pauvreté et les inégalités sociales. Il s’est réjoui de l’initiative de l’AS- PRO et du FNAFPP qui s’inscrit dans la politique permanente du gouvernement pour l’auto-emploi des couches sociales.

Le secrétaire exécutif du FNAFPP, Koffi Tchankoni a indiqué que le développement harmonieux de toutes les composantes sociales est l’une des préoccupations majeures des plus hautes autorités du pays.

La présidente du conseil d’administration de l’AS- PRO, Mme Kouigan Yawa a félicité ces femmes engagées pour le bien- être de leurs familles, communautés et l’ensemble du pays. Elle a par ailleurs souligné que son association œuvre aux côtés du gouvernement pour la promotion du leadership féminin. Elle a convié les participantes à tirer meilleur profit de cette formation pour devenir de vraies femmes entrepreneurs, imbues de nouvelles pratiques en termes de mode et de style.

NKE/JV.

Dans la même catégorie