NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Entretien routier : fin des travaux de réhabilitation de la route Labé-Mali de 120 Km


  28 Septembre      46        Economie (21994), Photos (20298), Travaux publics (446),

   

Conakry, 28 sept 2017 -(AGP)- Après plusieurs années de calvaire dans le parcours, les usagers de la route Labé-Mali ont renoué encore avec le confort, l’aisance et la joie sur ce tronçon de 120 Km, réhabilité par le gouvernement guinéen à plus de 02 milliards de francs guinéens, rapporte l’AGP près le Gouvernorat de Labé.

Après la fin des travaux de réhabilitation de ce tronçon, citoyens, chauffeurs et autorités locales expriment leur vive reconnaissance au gouvernement de la République de Guinée.

«La route est désormais praticable. Avant, on mettait 06 heures de temps entre les préfectures de Labé et Mali. Maintenant, ça nous prend juste entre 03 et 04h de temps», s’est félicité un citoyen de la Commune Urbaine (CU) de Mali.

Interrogé, un ressortissant de la sous-préfecture de Yembéring, Koré Bah a déclaré, que «ne pas reconnaitre de telles œuvres serait synonyme d’ingratitude», parce que, «depuis des longues années, je faisais près de 06h entre Labé et Yembéring. Cette fois-ci, nous avons fait 01h30 minutes. Je salue donc l’effort fourni par le gouvernement guinéen».

Pour les chauffeurs qui roulent sur ce tronçon, le bonheur est sans limite, mais ils espèrent mieux.

«La route Labé-Mali est praticable un peu. Mais, nous voulons qu’on nous aide aussi pour la réparation des points critiques», a plaidé maître Samalé.

D’énormes des sacrifices ont été consentis par le gouvernement guinéen pour les travaux de réhabilitation de cette route, selon le préfet de Mali, El hadj Harouna Souaré.

«Nous avons eu à faire des démarches, précisément au niveau du Ministère des Travaux Publics (MTP) et le gouvernement a financé à hauteur de 02 milliards et quelques de francs guinéens pour la réhabilitation de la route Labé-Mali. Le tronçon de 120 Km a été divisé en 03 lots, attribués à 03 entreprises différentes», a certifié le préfet de Mali.

Malgré la satisfaction affichée sur son visage, le président de la Délégation Spéciale (DS) de la CU, Abdoulaye Fily Diallo sollicite plus d’effort pour la voirie urbaine de Mali.

«A l’occasion de la visite du ministre des TP ici, j’avais eu à poser, au nom de la DS, le problème du réseau routier urbain. Il m’a été promis que 05 Km nous auraient été octroyés, pour pouvoir réfectionner le réseau que vous-même vous avez constaté. Malheureusement, la société qui a eut en charge la réfection de la route est venue jusqu’à un certain niveau, elle a bloqué les travaux là-bas», regrette le chef de l’exécutif communal de Mali.

Fini donc le calvaire des usagers de la route Labé-Mali, mais comme on le voit, d’énormes défis restent à relever.
AGP/28/09/017 ISD/ST

Dans la même catégorie