AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019 AGP MEF : le gouvernement guinéen et le groupe de la Banque mondiale signent un accord de financement de projet de mobilité et de connectivité rurale AGP Le Président Alpha Condé lance le numéro d’immatriculation de la direction nationale des Impôts

Environ 540 candidats à l’évaluation nationale intellectuelle planchent au centre CEG1 d’Allada


  12 Janvier      6        Education (5869), Société (46305),

   

Porto-Novo, 12 Jan. 2019 (ABP)- Les candidats inscrits au centre de composition CEG 1 d’Allada, dans le cadre de l’évaluation nationale intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général programmée pour ce samedi 12 janvier 2019 par le gouvernement, ont répondu présents ce matin.
Le top est donné à 08 heures, avec l’épreuve de culture générale, aux dires du chef centre, Valentin Wotto. Les candidats auront à composer, par la suite, chacun dans la matière qu’il enseigne, a –t-il précisé.
Environ cinq cent-quarante (540) candidats sont attendus dans ce centre de composition CEG1 d’Allada, a déclaré le directeur des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle du département de l’Atlantique (DDESTFP), Podanho Maurice. Que les participants soit rassurés qu’ils ne perdront pas leur emploi. L’objectif du gouvernement en organisant cette évaluation intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général est de retrouver les causes de la baisse du niveau des élèves et d’y apporter de façon appropriée et efficace des solutions, a rassuré le DDESTFP/Atlantique.
Le représentant du préfet Robert Hounsou, s’est dit satisfait de l’arrivée massive des participants dans ce centre et de la qualité de l’organisation.
Tout se déroule normalement, dans le calme et en toute sécurité avec la présente des agents de la police républicaine.
Il faut retenir que dix (10) centres avec  cent cinquante-trois (153) salles à raison de trente (30)  candidats par salle sont prévus pour accueillir environs quatre mille cinq cent quatre-vingt -dix (4590) participants inscrits pour tout le département de l’Atlantique.
Après ce diagnostic intellectuel comprenant l’étape écrite lancée ce samedi, les participants plancheront dès lundi prochain pour l’étape orale qui durera environ trois semaines, a  conclu le directeur, Podanho Maurice.

ABP/JMN/TIE

Dans la même catégorie