GNA Accra College of Medicine holds sixth matriculation/fourth white coat ceremony Infopress Movimento ‘Wake Up, Queen’ quer empoderar economicamente as mulheres cabo-verdianas Infopress Fogo: Formação em iniciação profissional de guias turísticos principia ainda este mês Infopress Santo Antão: Incêndio em armazém destrói 12 motores de bote em Cruzinha Infopress Futebol: Presidente da AFRN-SA acusa clubes de “tentativa de boicote” do arranque das provas Infopress “Vivarte – Escola de Artes” de Pensamento forma nova geração de artistas e trabalha na integração social da comunidade GNA COVID-19 kills 26 people in Bono Region within three months INFORPRESS Malabo acolhe I Cimeira de Negócios da Confederação Empresarial da CPLP GNA Employees urged to join or form associations GNA Bono East Region records 1.2 percent Covid-19 deaths

Environnement / « Le PAG a fait bénéficier le département du Mono d’assez de projets sur le volet environnement », Bernadette Baï Ahouangbé


  19 Janvier      12        Société (29414),

   

Porto-Novo, 19 Janv. 2021 (ABP) – Le département du Mono a, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’actions du gouvernement(PAG) sur le plan de gestion de l’environnement, bénéficié d’assez de projets dont la création et la gestion de l’aire communautaire de la conservation de la biodiversité Bouche du Roy à Grand-Popo, a confié mardi la directrice départementale du cadre de vie et du développement durable (DDCVDD) des départements du Mono et du Couffo Bernadette Baï Ahouangbé Fanou, lors d’un entretien avec l’Agence Bénin Presse.
Dans le département du Mono, les projets réalisés et en cours de réalisations sur le volet de l’environnement sont multiples. A en croire la directrice départementale du cadre de vie et du développement durable, Bernadette Baï Ahouangbé Fanou, ces projets issus du PAG ont impacté plusieurs villes et même certaines couches sociales du département.
Selon la DDCVDD, la mise en œuvre du PAG à travers le projet WACA a permis de reboiser avec des espèces forestières spécifiques 45 hectares de domaines de la mairie de Lokossa. Le même projet, indique-t-elle, « a finalisé les études du projet de protection côtière du segment frontalier Togo-Bénin dont les travaux de réalisation sont très avancés ». A en croire Bernadette Ahouangbé, le projet de protection du coude du fleuve Mono à Gbècon est en cours de finition tandis que celui de nettoyage du littoral est encore en cours.
Toujours dans le volet environnement, le Mono a bénéficié du projet de dragage expérimental du Mono au carrefour Djondji et du projet de gestion de l’embouchure de Grand-Popo qui consiste en son ouverture mécanique et sa stabilisation avec des machines pour réduire les impacts des inondations et faciliter les échanges fluvio lagunaires. Dans la même commune, grâce au PAG, il est créé et géré l’aire communautaire de la conservation de la biodiversité Bouche du Roy. Pour la directrice départementale du cadre de vie, il sera question, fait-elle observer, « de contribuer à la protection et l’utilisation durable de la biodiversité et des services éco systémiques dans le delta du Mono pour le développement durable des communautés locales ». De plus, ajoute-t-elle, « il y aura également la diffusion des foyers améliorés, l’électrification de sept écoles et trois centres de santé de la réserve, le projet de promotion des cultures hors sol dans les villages de Sohon et Adimado ».
Dans l’optique de protéger les ressources naturelles, poursuit-elle, « le gouvernement à travers le PAG a financé des coopératives de quatre communes pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus notamment le maraîchage, la pisciculture, la transformation des noix de palme en huile et du manioc en gari ».

Dans la même catégorie