AIP Un accord-cadre de 350 milliards de FCFA pour l’atteinte des ODD en Côte d’Ivoire AIP Les premiers bénéficiaires du fonds COVID de la mine d’Agbaou reçoivent leurs carnets bancaires AIP Le CICG et le RSGCOM renforcent leur collaboration pour une meilleure visibilité des actions gouvernementales AIP Daloa abrite la célébration de la journée mondiale de la lèpre AIP Sidi Touré annonce des réformes dans le secteur des médias AIP Remise symbolique de clés aux acquéreurs des logements de la cité ADO de Yopougon AIP Un député de Daloa sensibilise les élèves au civisme AIP Le Gouvernement rassure sur le renforcement du partenariat gagnant-gagnant AIP Le comité de normalisation de la FIF officiellement installé APS KRÉPIN DIATTA S’ENGAGE POUR CINQ ANS AVEC L’AS MONACO

Environnement : Le site Ramsar 1017 reboisé avec de nouveaux plants de palétuviers


  18 Décembre      19        Environnement/Eaux/Forêts (2396),

   

Porto-Novo, 18 déc. 2020 (ABP) – Le ministère du cadre de vie et du développement durable, à travers l’Agence béninoise pour l’environnement a procédé vendredi sur le site de Ramsar 1017 situé à Ayiguinnou dans l’arrondissement d’Agoué, à la mise en terre complémentaire de cinq mille (5 000) jeunes plants de palétuvier blanc pour réduire l’accentuation de l’érosion sur le site.
Ces jeunes plants de palétuvier blanc mis en terre, a expliqué le directeur général de l’ABE, François Corneille Kèdowidé, est un complément des dix mille plants qui devraient être mis en terre le 02 février dernier, date de commémoration de la journée mondiale des zones humides en convention Ramsar. Le site identifié, fait-il savoir, est un site qui était beaucoup délabré à cause de l’absence du mangrove/palétuvier, ce qui a favorisé l’érosion balnéaire.
Par ailleurs, pour éviter que les plants ne soient vandalisés, le DG/ABE a rappelé à tous que les palétuviers se développent dans les zones saumâtres, permettent de fixer le sol et résistent à l’érosion. Il a aussi invité les populations à ne pas détruire leurs racines parce que, souligne-t-il, « ce sont des plants qui ont leurs racines à l’extérieur et ces racines sont souvent coupés inconsciemment pour les feux de boisé ». Cette manière de faire, conclue-t-il, « torture l’arbre et l’empêche de faire beaucoup de chose ».
Le site Ramsar 1017 d’Ayiguinnou reboisé sur 2,5 km de long et 1 km de large part de la frontière togolaise jusqu’aux environs de Ouidah. Ce site, rappelle-ton, est l’un des quatre sites internationaux du Bénin reconnu comme site de zone humide.

Dans la même catégorie