GNA Residents expect Bono Regional Minister-designate to address child labour GNA Drivers and passengers urged to promote road safety GNA UHAS COVID-19 testing centre offers walk-in services GNA Avenor Chiefs Commend President Akuffo Addo- appeal for more appointments ANP CEDEAO : Les Etats membres exemptés du respect des critères de convergence macroéconomique en 2021, nouveau report du projet de la monnaie unique ANP Diffa : L’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste GNA Drivers and passengers urged to promote road safety GNA UHAS COVID-19 testing centre offers walk-in services GNA Avenor Chiefs Commend President Akuffo Addo- appeal for more appointments APS COVID-19 : 266 NOUVELLES INFECTIONS ET 7 DÉCÈS ENREGISTRÉS

Environnement: Une journée de réflexion du contrôle citoyen de l’action publique dans la Zone minière de Boké


  16 Décembre      19        Société (27700),

   

Conakry, 16 déc. (AGP)-Le Conseil Régional des Organisations de la Société Civile (CROSC) de Boké, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a organisé mercredi, 16 décembre 2020, un atelier d’échanges et de réflexion du contrôle citoyen de l’action publique dans la zone minière de Boké abritant plusieurs entreprises minières.

Cadres des services techniques notamment, les Mines, l’Environnement des Eaux et Forêts, l’Habitat, la Société Civile, l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké, représentants des structures de jeunes et de femmes ainsi que ceux des médias, étaient présents à la rencontre.

Pour le président du CROSC de Boké, El Hadj Sékou Souaré, « Cet atelier vise à préparer les consciences des communautés rurales, analyser les problèmes et la gestion des ressources minières pour aider les collectivités locales à tirer profit de l’exploitation minière ceci, en faisant un plaidoyer auprès des autorités centrales pour l’application de la Loi anti-corruption…»

Le représentant du PNUD, Haïdara Latif Chérif a fait remarquer qu’il y a eu beaucoup de changements dans la vie des populations de Boké qui, selon lui, regorge d’immenses opportunités à exploiter pour que la corruption ne tue pas les ressources et l’Environnement de la Cité minière de Boké.

D’après M. Cherif, « Le plan de développement social et environnemental devrait permettre de mieux faire le suivi de toutes les sociétés minières évoluant dans la Région de Boké.

Saluant l’initiative, le Chef de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Samba Fraterna Barry a insisté sur le respect et l’applicabilité des textes de lois qui ont servi de base pour la plupart des pays de la Sous-région Ouest africaine.

Parlant de l’impact des sociétés minières, la pollution de l’environnement et l’assèchement des cours d’eau, le Chef de Cabinet a invité les participants à plus de responsabilité pour dit-il, sauver des vies humaines et amener les gouvernants à être actifs sur tous les fronts.

A noter que le Décret D/2017/219/PRG/SGG portant Promulgation de la Loi L/2017/041/AN du 04 Juillet 2017 a été partagé par les participants et facilitateurs.

Dans la même catégorie