Inforpress Covid-19: La société capverdienne de musique lance une campagne de sensibilisation avec des vidéos d’artistes Inforpress Porto Novo: l’association met en garde contre “des moments très difficiles” pour les familles du Planalto Norte Inforpress Covid-19: Services de production alimentaire, d’hygiène et de nettoyage exclus de la fermeture pendant l’état d’urgence Inforpress Covid-19 / Boa Vista: DNS dit que l’état de quarantaine sur l’île “n’est pas une punition mais un acte héroïque” Inforpress Covid-19 / Brava: les autorités sensibilisent les propriétaires de bars à se conformer à l’état d’urgence ABP Le cordon sanitaire pour la riposte contre le COVID – 19 opérationnel dans l’Ouémé ABP Des citoyens en déplacement bloqués au niveau des cordons sécuritaires de l’Atlantique ABP La préfecture d’Aplahoué s’enquiert de l’effectivité des mesures préventives contre le Covid-19 à la frontière de Hounsahoué ABP Les piroguiers de Togomey à Hillacondji sensibilisés sur les dangers du transport fluvial ABP Le déplacement des populations du Mono vers les communes isolées interdit jusqu’à nouvel ordre

Environs 2 milliards de dollars de la Banque Mondiale au Niger pour les trois prochaines années


  20 Février      9        Economie (8119),

   

Une rencontre de travail entre le gouvernement du Niger et une délégation de  la Banque Mondiale a eu lieu dans l’après -midi de ce jeudi 20 février dans la salle des banquets de la primature.

Cette réunion qui a pour ordre du jour la question de la fragilité du pays, le portefeuille des opérations de  la Banque au Niger ainsi que les perspectives,  s’est déroulée  en présence du Premier Ministre  Brigi Rafini, des ministres sectoriels concernés, du Directeur Général des opérations de la Banque Mondiale M. Axel Van Trotsenburg accompagné de ses collaborateurs.

Au sortir de la rencontre, le Directeur Général des opérations de la Banque Mondiale  a indiqué que les échanges ont porté sur la relation entre la Banque Mondiale et le Niger.

‘’Nous avons une relation excellente   pendant les dernières années, cela a permis de remonter fortement notre programme de crédit et d’appui financiers au Niger’’, a-t-il ajouté .

Au cours de cette rencontre  M. Axel Van Trotsenburg dit avoir partagé avec le gouvernement  du Niger des bonnes nouvelles  que dans le cadre du  fonds concessionnelle de l’Association Internationale de Développement(IDA), la Banque Mondiale veut remonter plus son engagement avec  les pays  du Sahel  y compris le Niger  et « à travers ce programme nous envisageons un engagement entre 7 et 7,5milliards de dollars pour les pays du  Sahel . Et pour  le cas du  Niger nous pensons que cela peut  atteindre  entre 1,5 à 2 milliards de dollars pour les prochaines trois années », a-t-il annoncé.

« Nous restons très solidaire avec le Niger dans un temps difficile, nous partageons la même idée que la Banque mondiale doit continuer à appuyer l’effort  du  gouvernement dans sa stratégie de développement », a-t-il laissé entendre.

Le DG des opérations de la Banque Mondiale s’est dit heureux d’être au Niger  après trois ans et souhaite la continuité d’entente entre son institution et le Niger  dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des nigériens, à travers  la création d’emplois et surtout le développement du secteur éducatif.

Selon M. Axel Van Trotsenburg  ces différentes visites s’inscrivent dans une optique régionale pour réitérer l’appui de la Banque Mondiale et le renforcement de leur engagement vis à vis des pays du Sahel.

A cours de son séjour au Niger M. Axel Van Trotsenburg sera reçu le vendredi 21 février par le Président de la République Issoufou Mahamadou et aura des rencontres avec le secteur privé ainsi que des visites au niveau des réalisations de l’institution.

Le responsable des opérations de  la Banque mondiale a eu des visites similaires au Mali, et au  Burkina Faso. il se rendra enfin en Mauritanie où il participera au sommet du G5 Sahel à Nouakchott.

Dans la même catégorie