APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

EPST : Willy Bakonga évalue la possibilité d’une probable reprise des cours


  28 Janvier      23        Education (4458),

   

Kinshasa, 28 janvier 2021 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga a présidé, mercredi dans son cabinet de travail, avec des animateurs de quelques services de son ministère, une réunion d’évaluation d’une probable possibilité de la reprise des activités scolaires.

Les experts de ce secteur présents à cette réunion ont proposé la date du 8 février pour la reprise des cours.

Pour eux, la présence physique dans les salles de classes demeure  la méthode la plus plausible et adaptée au système éducatif congolais, contrairement aux cours à distance (en ligne ou radiodiffusé), qui ont pour défis majeurs l’électricité, la connexion internet et l’attention des élèves.
Les deux parties ont analysé aussi la possibilité d’une reprise partielle ou générale selon l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans différentes provinces du pays.

Une autre réunion est prévue pour approfondir la question avant la décision finale qui sera prise en concertation entre le ministère de l’EPST, l’équipe de riposte contre la Covid-19 et la Présidence de la République.

Les activités scolaires ont été suspendues sur l’ensemble du territoire national depuis le 18 décembre 2020, avant les vacances de nouvel an, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie