GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Equateur : l’UCOFEM sensibilise les femmes vendeuses de la ville de Mbandaka sur les maladies des mains sales


  5 Avril      29        Développement humain (244),

   

Mbandaka, 05 avril 2021(ACP). L’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM)/ Equateur, avec l’appui de l’Inter News, a organisée une journée de sensibilisation sur les maladies de mains sales à l’intention des femmes vendeuses de différents marchés de la ville de Mbandaka, a appris l’ACP lundi, de la coordonnatrice provinciale de cette structure à l’Equateur, Mme Gisèle Wengela.

Cette dernière, s’est dite très satisfaite de la présence des femmes vendeuses venues de différents marchés de la ville à ces assise, avant de remercier le chef de bureau de l’Inter News/ Mbandaka, M. Jérémie Suku pour son soutien à l’ucofem. L’orateur du jour, le docteur Maurice Mboyo Imana, a indiqué que la fièvre typhoïde est classée parmi les maladies des mains sales et il y a en a d’autres, notamment le choléra, amibiose, diarrhée rouge, ascaris, ankilosome, Ebola, Covid-19, etc.

Il a par ailleurs défini la fièvre typhoïde comme une maladie qui se transmet d’interhumaine, c’est donc la source principale du mode de contamination direct, avant d’expliquer aux femmes vendeuses que la fièvre typhoïde a deux modes de contamination à savoir : le mode direct et indirect.

Il a en outre, rappelé que l’hygiène publique est individuel déficiente, les immondices est considéré comme les facteurs qui favorisent la fièvre typhoïde, ne pas se laver les mains avant le repas ou avoir les installations hygiéniques trop sales et exposer les aliments à la porte des mouches peuvent aussi amènent la fièvre typhoïde.

Le Dr Maurice a enfin appelé aux femmes vendeuses de revendiquer leurs droits et devoirs aux autorités de la province dans leurs différentes marchés pour bien assainir leur environnement afin de protéger leurs enfants, a-t-il conclu.

Plusieurs recommandations ont été faites aux autorités provinciales et à l’ucofem, notamment que la mairie puisse assaini les différents marchés de Mbandaka, la sensibilisation des chefs des quartiers par les bourgmestres pour les travaux manuels dans chaque parcelle, que l’ucofem puisse descendre à travers les différents marchés de la ville de Mbandaka pour la sensibilisation des masses et aussi de multiplier les émissions sur les maladies des mains sales à travers les différentes radios de la ville. 

Dans la même catégorie