AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le préfet se félicite du climat de paix à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des rues de Danané transformées en carrières de sable en période de pluie GNA Healthy Food Africa project to produce additional 91,000 mt of fish GNA Tema West Education Directorate organizes breast screening for Teachers GNA EC to receive nominations for Yapei/Kusawgu Constituency GNA COMBATs must change narrative on gender-based violence GNA Hearts of Oak appoints Portuguese as Technical Director AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara, un «expert en développement » selon Alcide Djédjé MAP La République du Burkina Faso ouvre un consulat général à Dakhla

Espagne : Démantèlement d’un réseau criminel dédié à la traite des êtres humains en provenance de l’Algérie


  6 Octobre      9        Monde (376),

   

Madrid, 06/10/2020 (MAP) – La Garde civile espagnole a procédé à l’arrestation, dans trois municipalités d’Almeria, de cinq individus membres d’une « organisation criminelle dédiée à la traite des êtres humains en provenance de l’Algérie ».

Il s’agit de trois personnes de nationalité algérienne et deux Espagnols qui se livraient à l’organisation des voyages de migrants clandestins à partir de l’Algérie vers les côtes d’Almeria à bord d’embarcations pneumatiques, a annoncé, lundi, le Commandement de la Garde civile de cette province espagnole.

L’enquête sur cette organisation a débuté en juin suite à la détection d’une arrivée massive d’embarcations pneumatiques à travers la voie de la Méditerranée occidentale, précise la même source dans un communiqué.

« L’organisation a agi de manière organisée et coordonnée à l’origine et à la destination, en effectuant des voyages maritimes sur des embarcations ne présentant pas les mesures de sécurité minimales, avec un nombre excessif de personnes à bord et parfois en faisant la traversée avec des mineurs et des femmes enceintes », explique le Commandement de la Garde civile.

« Il s’agit d’un réseau criminel qui, de manière organisée, a fait entrer des migrants illégaux en Espagne par voie maritime depuis Oran (Algérie) », fait observer la même source.

Le Commandement supérieur de la police de Murcie, avait annoncé vendredi, le démantèlement d’un autre réseau criminel de passeurs algériens s’activant dans l’immigration clandestine.

Cinq individus de nationalité algérienne, âgés entre 24 et 29 ans, membres de ce réseau ont été arrêtés lors de deux opérations menées les 23 et 24 septembre à Murcie, avait précisé la même source.

Les cinq personnes arrêtées sont accusées de faire partie d’une organisation criminelle qui se livre à la traite d’êtres humains en transportant de migrants clandestins à bord d’embarcations entre l’Algérie et la côte de la région de Murcie.

Dans la même catégorie