AIP Des femmes d’Oumé appelées à s’impliquer dans le développement du département AIP Vers la mise en place d’un cadre réglementaire de la finance islamique dans l’UMOA AIP La Poste de Côte d’Ivoire va offrir un service d’accès à l’internet sans fil à travers le pays AIP Législative 2021 : un jeune communicateur à la conquête du siège d’Agboville commune GNA COVID-19 Trust Fund accumulates GHC57 million – Chief of Staff GNA Hohoe MCE inspects construction works on ongoing projects GNA GIDA engages communities on Pwalugu Multi-Purpose Project GNA Five MMDAs launch COVID-19 Recovery Plans GNA Hohoe Municipal Assembly supports re-roofing of Likpe SHS LINA LFA Exec. C’ttee Happy With Work On FIFA-Funded Sports Pitch In Bassa

ETAT CIVIL : DES ARCHIVISTES VOLENT AU SECOURS DE LA MAIRIE DE DIOURBEL


  5 Janvier      7        Société (27473),

   

Diourbel, 4 jan (APS) – La direction de l’état civil a déclaré lundi avoir mis à la disposition de la commune de Diourbel (centre) des archivistes et des documentalistes chargés de l’aider à mettre à jour son état civil.

‘’Nos agents seront là, avec ceux du service chargé de l’état civil de Diourbel, pour les aider à résoudre le problème définitivement…’’ a assuré le directeur de l’état civil, Aliou Ousmane Sall, faisant allusion à la disparition de nombreuses informations d’ordre administratif placées sous la garde de la mairie.

Il dit avoir constaté la disparition d’archives appartenant à la commune et d’actes administratifs du service d’état civil, ce que les documentalistes et archivistes vont aider à restaurer, dans le cadre d’un programme de l’Etat du Sénégal financé par l’Union européenne (UE), selon M. Sall.

Le programme soutenu financièrement par l’UE, doté d’un budget de 17 milliards de francs CFA, va permettre d’informatiser les centres d’état civil.

Le gouverneur de Diourbel, Gorgui Mbaye, a mis en place une commission chargée de la ‘’restauration’’ des actes administratifs qui ont disparu ou se sont détériorés à la mairie.

‘’Il y a beaucoup d’actes administratifs fictifs. La commission va permettre aux citoyens concernés d’avoir une existence juridique en leur délivrant un acte d’état civil’’, a promis Aliou Ousmane Sall.

‘’Nous allons vers la numérisation, la digitalisation intégrale. Il faut de l’expertise et des agents permanents pour cela. Il faut une gestion efficiente et efficace du système d’état civil’’, a ajouté M. Sall.
sénégalaise (APS)

Dans la même catégorie