AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Ethiopie: Le Premier ministre donne un ultimatum de 72 h aux dissidents du TPLF avant l’assaut sur la capitale du Tigray


  22 Novembre      6        Politique (13251),

   

Addis-Abeba, 22/11/2020 (MAP) – Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a donné dimanche un ultimatum de 72 heures aux dissidents du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) avant que l’armée fédérale ne donne l’assaut sur Mekele, capitale de l’Etat régional du Tigray.

«La route vers votre destruction touche à sa fin et nous vous demandons de vous rendre dans les prochaines 72 heures», a affirmé le Premier ministre éthiopien dans un communiqué publié sur son compte twiter.

M. Abiy Ahmed a appelé les dissidents du TPLF à saisir cette «dernière chance» au moment où l’armée fédérale a affirmé qu’elle se dirige vers Mekele, la destination finale de l’opération «de maintien de l’ordre » dans cet Etat régional.

Auparavant, un porte-parole de l’armée, cité par les médias éthiopiens, a affirmé que l’armée fédérale a pris ce dimanche le contrôle d’Idaga Hamus en route vers la capitale de l’Etat régional Mekele depuis Adigrat.

Il convient de rappeler que l’armée fédérale a déjà libéré les villes de Shire, Axum, Adwa et Adigrat des forces du TPLF.

«La prochaine bataille décisive est d’encercler Mekele avec des chars», a ajouté le porte-parole de l’armée.

Pour le moment, aucun bilan n’a été publié sur d’éventuels dégâts lors de cette offensive de l’armée éthiopienne au Tigray où les réseaux téléphoniques et internet ont été coupés.

Au Soudan voisin, plusieurs personnes qui ont fui la guerre ont trouvé refuge dans les localités soudanaises frontalière de l’Ethiopie. Elles sont quelque 30.000 personnes, selon l’ONU.

Dans la même catégorie