APS UGB : la Coordination des étudiants lève son mot d’ordre de grève (communiqué) APS Keur Massar: Issakha Diop demande l’accélération du rythme d’exécution des ouvrages contre les inondations AIP Modou Diagne Fada juge « extrêmement infime » la quantité de 373 tonnes d’arachides à Louga AIP Le programme des filets sociaux va s’étendre à 100.000 nouveaux ménages APS Omar Pène anime une conférence sur le climat à la Sorbonne, samedi AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité AIB Burkina/Education : La CEB Fada N’Gourma n°1 tient son premier conseil de l’année 2023. AIB FESPACO 2023 : Installation du comité national d’organisation fort d’une soixantaine de membres AIB Coopération : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le président Traoré

Ethiopie : une licence télécom attribuée à un consortium conduit par l’opérateur kenyan Safaricom


  22 Mai      37        Photos (4436), Technologie (778),

   

Addis-Abeba – L’Ethiopie a attribué une licence de télécommunication à un consortium mené par l’opérateur kényan Safaricom et regroupant le britannique Vodafone et le sud-africain Vodacom.

La décision a été prise samedi par le Conseil des ministres qui a autorisé l’Autorité éthiopienne des communications à accorder cette licence de télécommunication à ce consortium qui a présenté « un dossier d’investissement très solide».

«Avec un investissement total de plus de 8 milliards de dollars, il s’agira du plus gros investissement étranger directe (IDE) en Ethiopie», s’est réjoui le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed dans un Tweet.

«Notre désir de rendre l’Ethiopie entièrement numérique est sur la bonne voie», a souligné le chef de l’exécutif éthiopien.

Le consortium conduit par Safaricom et l’opérateur sud-africain MTN Group, ont été les seules compagnies télécoms à déposer leurs offres pour l’attribution de deux licences, rappelle-t-on.

Les soumissions des offres pour l’attribution de ces deux licences avaient été reportées à deux reprises par le régulateur des télécoms éthiopien qui avait évoqué des demandes des soumissionnaires pour plus de temps pour finaliser leur offre.

Onze compagnies avaient manifesté dans un premier temps leurs intérêts pour ces deux licences, dont notamment le français Orange ou encore l’émirati Etisalat.

Dans la même catégorie