ANP Assemblée nationale : Une délégation du groupe d’Amitié parlementaire Türkiye- Niger reçue par le 1er vice-président de l’institution ANP Niger : Ouverture à Niamey d’un Forum National sur l’organisation du Hadjj et de la Oumra APS Le Collectif des associations islamiques appelle à ‘’l’esprit de dépassement ‘’ MAP Kenya: l’expérience marocaine dans la lutte contre le crime organisé mise en avant devant l’Association des procureurs africains AIP Les jeunes du Hambol magnifient Alassane Ouattara AIP Le Vice-président Tiémoko Meyliet inaugure la nouvelle agence COOPEC de Tafiré AIP Des élèves et leurs enseignants célébrés au Collège Diéty Félix de Danané Inforpress Portugal: IPB comemora 40 anos com atribuição de Medalha de Mérito Internacional aos municípios de Cabo Verde AIP Le maire de Bangolo appelle à l’union des cadres RHDP du Guémon autour des idéaux du président Ouattara Inforpress Porto Novo/Capital Cabo-verdiana da Juventude: Nações Unidas enaltecem esta “excelente iniciativa”

Evaluation de la migration vers la télévision numérique terrestre RDC


  2 Décembre      18        Médias (2291), Technologie (775),

   

Kinshasa, 1er décembre 2022 (ACP).- Le Comité national de la migration vers la télévision numérique terrestre (CNM/TNT) a évalué, jeudi, lors de sa deuxième session extraordinaire, les résolutions de la réunion du Comité de pilotage de mars 2022 sur la migration vers la télévision numérique terrestre.

« Nous venons d’une réunion extraordinaire chargée de cette exigence internationale. Nous avons donc fait une évaluation globale pour situer où sont les difficultés et essentiellement finaliser le processus d’appel d’offres pour recruter le prestataire qui sera en mesure de couvrir les 45 villes concernées par la deuxième phase, car il y a une première phase qui a commencé », a déclaré le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya en sa qualité de Président du CNM/TNT.

Pour lui, cette rencontre,qui fait suite à la recommandation du Chef de l’Etat demandant de finaliser la mutation vers la télévision numérique, lors du dernier Conseil des ministres, était également l’occasion de revoir d’une manière générale le fonctionnement du Comité qui est à Kinshasa et ceux disséminés dans les différentes provinces. « Le Président de la République nous a donné plutôt un coup de pouce, une interpellation qui nous permet aujourd’hui d’évoluer plus rapidement », a-t-il dit.

Patrick Muyaya a fait savoir que les membres de ce comité se sont penchés sur la finalisation de l’appel d’offres et la couverture pour les autres parties du pays, rassurant que ce processus sera finalisé rapidement la semaine prochaine avec les experts techniques pour l’appel d’offres.

Plusieurs chaînes de télévision menacées de fermeture

Le ministre Muyaya a révélé qu’à ce jour, la RDC dénombre plus de 250 chaînes, dont certaines ne répondent pas aux normes. « Nous avons fait un travail aux termes des états généraux de la communication, aujourd’hui, nous savons quelle est la situation administrative, financière et technique de chaque chaîne de télévision basée à Kinshasa. Nous allons donc décider par la suite », a-t-il annoncé.

Il faut noter qu’après le travail abattu par la commission mise en place pour le contrôle de conformité, le ministre estime que la solution serait que toutes les chaînes qui ne sont pas encore en conformité sur le plan administratif, financier et technique, se régularisent. « Sinon, certaines seront suspendues ou fermées. Cette fermeture ne sera pas définitive, mais elle permettra aux uns et aux autres de se conformer à la loi », a averti le ministre de la Communication et médias.

Cette séance de travail a réuni plusieurs membres du Gouvernement, à savoir les ministres d’Etat en charge de la Justice et celui du Plan, les ministres de l’Industrie, du Numérique, des « PTNTIC », et celle de la Culture, arts et patrimoines ainsi que les vice-ministres du Budget, des Finances et de la Défense.

Dans la même catégorie