AIP Côte d’Ivoire/JIF 2019 dans le Bounkani: D’importants dons offerts aux groupements féminins AIP Un nouveau bureau MCC chargé de l’égalité entre les genres ouvert en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Deux monuments en construction pour embellir Touba AGP Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon AIP Côte d’Ivoire/ Un atelier sur le droit communautaire UEMOA à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des séances de dépistage du cancer du col de l’utérus à Yamoussoukro Inforpress Moradores de Cidadela vão pedir na justiça suspensão das actividades do posto de combustível da Enacol Inforpress Bolsa de Acesso à Cultura vai financiar mais 70 escolas e associações a nível nacional Inforpress Porto Novo: Rede de água contempla centena de famílias em Lombo Figueira, Ribeirão Fundo e Água das Caldeiras AIP La Première dame de Côte d’Ivoire appelle à l’accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l’entrepreneuriat féminin

FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE


  25 Mars      20        Sport (7612),

   

Dakar, 24 mars (APS) – Des supporters thiessois qui n’ont pu se procurer le billet d’entrée au Stade Lat-Dior se sont rabattus, samedi, sur la fan zone installée à la Promenade des Thiessois pour pousser l’équipe nationale de football à la victoire, face à Madagascar, malgré les rafales d’air frais qui balayaient la place.

Dans le plein air et la fraîcheur, des supporters sont debout, les autres assis sur des chaises ou sur leurs motos garées côte à côte. Ils ont les yeux rivés sur les deux écrans géants installés pour l’occasion, avec le concours de la Fédération sénégalaise de football, en collaboration avec la mairie de Thiès.

Après un début de match peu convaincant, le public reprend confiance en son équipe, suite au premier but de Mbaye Niang, salué par des vivats.

A la mi-temps, c’est le vrombissement des moteurs des deux roues, le temps d’aller et venir. Place, à toute une animation, avec surtout les tout-petits participant à des jeux de questions-réponses sur le nom du président de la Fédération, l’auteur du premier but, etc.

Mouhamed Ndiaye, les jambes encore tachées de sable, a filé droit des entraînements pour venir regarder le match à la fan zone. En compagnie d’amis, tous pensionnaires des écoles de football CEFAD et Dosso, il profite de la mi-temps pour analyser avec le match.

 »A la deuxième mi-temps, il faut qu’ils changent le milieu de terrain », pense-t-il.  »Il faut qu’ils soient plus efficaces devant les buts », lance pour sa part Elimane Kouyaté, joueur de l’équipe cadette des HLM. Il estime que la prestation des Lions est bonne  »dans l’ensemble ». Mais, pour lui,  »quand on est plus fort qu’une équipe, il faut marquer assez de buts ».

Vêtu du maillot vert et blanc de l’équipe nationale, Pape Makhtar Samb, menuisier en service à la Cité Lamy dit avoir anticipé aujourd’hui sur son heure de descente, pour venir voir le match.

Il est là depuis, 16 heures, trois heures avant le coup d’envoi. Faute de pouvoir se procurer le billet, devenu hors de portée, il a décidé de venir à la Promenade des Thiessois. Le billet coûte 3.000, mais il y en a qui en ont acheté beaucoup pour les revendre à 5.000 voire 6.000, dit-il.

 »Donc, on s’est rabattu ici », dit cet inconditionnel de l’équipe nationale, qui loue la  »belle initiative » qui permet aux gens de communier ensemble.

 »Nous avons tous un téléviseur à la maison, mais c’est bien de venir vivre l’ambiance ici », poursuit Pape Makhtar qui se délecte de la  »belle première mi-temps » du groupe.

Surtout impressionné par les passes, il ajoute :  »ça fait longtemps qu’on n’avait pas vu les joueurs aligner jusqu’à dix passes ».  »On espère jusqu’à trois buts à zéro », lance-t-il tout sourire, disant attendre de voir Santi Ngom entrer en deuxième mi-temps, pour parachever le tableau déjà reluisant et  »faire la différence ».

A la reprise, quelques grimaces avec les pertes de balles en défense, n’arrivent pourtant pas à bout de l’appréciation positive globale du jeu de l’équipe. Au second but de Mbaye Niang, c’est presque la délivrance. Le public jubile. Il jubile encore au coup de sifflet finale, qui consacre la victoire, 2 à 0, du Sénégal.

La fan zone, c’est aussi fait l’affaire des petits commerces, comme les vendeurs de café touba, de lait, de beignets et autres casse-croûte.

Ndéye Arame Ndoye, vendeuse de café, plie bagage, après avoir écoulé sa marchandise. Elle vient du quartier de Randoulène, non loin de la Place. La dame reconnaît avoir fait une bonne affaire et promet de revenir dimanche, pour le match Sénégal-Guinée en U23.

Dans la même catégorie