GNA Techiman Holy Family Hospital educates public on COVID-19 vaccination GNA ‘Election Petition Judgment: Let’s maintain our peace’ GNA GHS must intensify advertisements on COVID-19 vaccine-Pastor GNA Carlos Ahenkora takes COVID-19 vaccination GNA COVID-19 vaccination underway in Tema West GNA Kpone Municipality to vaccinate 6,873 people GNA UER needs to focus on irrigation-Director GNA COVID-19 vaccine not deadly – Medical Officer GNA Health professionals takes COVID-19 jab GNA Media managers, personalities receive first dose of COVID-19 Vaccine

FARDC : le concours national d’admission à l’Académie et dans les écoles militaires prévu du 13 au 14 février 2020


  27 Janvier      53        Militaire (381),

   

Kinshasa 27 Janvier. 2021 (ACP).- Les Forces armées de la RDC (FARDC) organisent, du 13 au 14 février, dans différents sites à travers le pays, le concours national d’admission à l’Académie militaire, à l’Ecole de commandement et d’Etat-major, à l’Ecole des sous-officiers et à l’Ecole de santé militaire, rapporte un communiqué du Service de communication et d’information des forces armées (SCIFA) reçu mercredi à l’ACP.

Les FARDC qui tiennent à la parité en leur sein accordent la priorité à la gente féminine, indique le communiqué. Les conditions générales d’admission à ce concours national sont au nombre de quatre : être de nationalité congolaise, être de bonne moralité, être physiquement apte et disposer d’une bonne santé physique et mentale et d’un casier judiciaire vierge.

Il a y en outre des conditions particulières pour chaque école. S’agissant de l’Académie militaire, il faut retenir qu’elle organise deux sessions : ordinaire et spéciale. Pour être admissible à la session ordinaire, le candidat détenteur d’un titre d’un d’Etat ou d’un titre équivalent doit être âgé entre 18 et 25 ans maximum pour les candidats et civils et être âgé de 30 ans maximum pour les candidats militaires.

S’agissant de l’admission de la session spéciale de l’Académie militaire, le candidat doit être âgé de 30 ans maximum et détenir un diplôme dans l’une des qualifications ci-après : électronique, électricité, informatique, architecture, ponts et chaussées, agronomie, télécommunication, technique d’aviation, médecine, psychologie, musicologie, spécialiste des NTIC, animation culturelle, théologie, etc.

Pour être admis à l’Ecole de commandement et d’Etat-major, la de détenir au moins le grade de capitaine au sein des FARDC ou de la Police nationale congolaise (PNC).
Enfin, pour l’Ecole des sous-officiers et l’Ecole de santé militaire, il faut être âgé de 18 ans au minimum et 25 ans maximum et détenir au moins un diplôme de 4 ans post-primaires ou équivalent.

Selon le communiqué, ce concours sera organisé à Kinshasa, Kananga, Kisangani, Kitona, Kikwit, Goma, Bukavu, Beni, Mbuji-Mayi, Mbandaka, Lubumbashi, Bandundu, Bunia, Kamina, Isiro, Tshikapa, Kindu, Gemena, Lisala, Inongo, Tshela, Kolwezi, Matadi, Kenge, Lodja, Gbadolite et Manono.

Dans la même catégorie