AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

FATICK : DES PROPOSITIONS POUR UNE RÉELLE PRISE EN CHARGE DE LA VIEILLESSE


  18 Décembre      17        Société (27366),

   

Fatick, 18 déc (APS) – Le conseil départemental des ainés de Fatick (centre) a préconisé plusieurs propositions en vue d’une réelle prise en charge de la vieillesse, a-t-on appris vendredi.

« Ces propositions s’articulent pour l’essentiel autour de la thématique : +Santé et protection sociale, quelles modalités de mise en œuvre pour une réelle pris en charge de la vieillesse+ », a dit le président dudit conseil, Alphonse Codé Ndiaye.

Il s’exprimait au cours d’une réunion de restitution des concertations régionales sur le rôle et la place des personnes âgées dans le développement économique présidée par le gouverneur de la région de Fatick Seynabou Guèye.

« Pour une prise en charge des problèmes de santé généralement associés au vieillissement, il faut un engagement en faveur du vieillissement en bonne santé », a-t-il souligné en présence des membres des conseils départementaux des ainés de Foundiougne et de Gossas.

Lisant le rapport découlant de la réunion du conseil départemental des ainés de Fatick, il a indiqué que les ainés de Fatick, plaident pour « un alignement des systèmes de santé sur les besoins et des préférences des personnes âgées ».

« Un développement de systèmes pour les soins de longue durée (…) nous proposons la mise en place d’une structure de gériatrie dans chaque département où il y a manque criard de spécialiste en maladie liées à la vieillesse », a-t-il poursuivi.

Concernant le volet protection sociale des personnes âgées, le conseil départemental des ainés, a appelé les autorités à « recueillir les préoccupations de la base dans les différentes localités du pays ».

De même, il invité à « veiller à impliquer les conseils départementaux des ainés dans les politiques en matière d’action sociale et de santé » et à « organiser un conseil présidentiel pour prendre en charge les besoins des personnes âgées ».

« Les ainés invitent les collectivités territoriales à être plus attentives aux besoins spécifiques des personnes âgées », lit-on encore dans le rapport.

Ils estiment également qu’un « accompagnement socio médical psychosocial des proches de la retraite est nécessaire pour éviter des chocs psychologiques ou des traumatismes pour des personnes qui ne sont pas bien préparées à la retraite ».

La tenue de la réunion du conseil départemental des ainés de Fatick entre dans le cadre de l’exécution des directives du président de la République en Conseil des ministres du 24 juillet 2019 portant l’organisation des concertations nationales sur le rôle et la place des personnes du 3eme âge dans le développement national.

Macky Sall avait demandé au gouvernement l’accélération du processus de modernisation du système de sécurité sociale des retraités et de réforme des institutions de prévoyances sociale.

Dans la même catégorie