AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le préfet se félicite du climat de paix à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des rues de Danané transformées en carrières de sable en période de pluie GNA Healthy Food Africa project to produce additional 91,000 mt of fish GNA Tema West Education Directorate organizes breast screening for Teachers GNA EC to receive nominations for Yapei/Kusawgu Constituency GNA COMBATs must change narrative on gender-based violence GNA Hearts of Oak appoints Portuguese as Technical Director AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara, un «expert en développement » selon Alcide Djédjé MAP La République du Burkina Faso ouvre un consulat général à Dakhla

FATICK : LE GOUVERNEUR REGRETTE LE RETARD DES TRAVAUX DE LA STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE


  17 Octobre      12        Travaux publics (292),

   

Fatick, 17 oct (APS) – Le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, a regretté le retard noté dans les travaux de construction de la station de traitement des boues de vidange de la commune de Fatick, lancés depuis 2016 dans le cadre du projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville.
‘’Nous regrettons ce retard parce que cela peut constituer un frein à l’objectif principal de ce projet qui est de permettre à la commune de Fatick de disposer d’un déversoir fonctionnel des boues de vidange dans les plus brefs délais’’, a dit le gouverneur.

Elle s’entretenait vendredi avec des journalistes au terme d’une tournée effectuée en compagnie d’une délégation de parlementaires dans les zones impactées par les inondations des communes de Palmarin et de Fatick et au niveau de la station de traitement des boues de vidange de la commune de Fatick.

Conçue dans le cadre du Projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick lancé en 2016, les travaux de la station de traitement des boues de vidange de la ville de Fatick ne sont toujours pas achevés, quatre ans après leur démarrage.

‘’Nous avons sollicité de la part de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) la mise en service diligente de la station de traitement des boues de vidange parce que ces derniers temps la commune de Fatick est confrontée à un problème de déversoir des boues de vidange’’, a-t-elle indiqué.

‘’Nous espérons dans les jours à venir, avec l’engagement de l’ONAS et des acteurs concernés, qu’on puisse procéder à la réception de l’ouvrage d’assainissement et régler cette question de déversoir des boues de vidange dans la commune de Fatick’’, a ajouté le gouverneur.

Le projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick, a été financé à hauteur de 11 milliards de francs CFA par la Banque ouest africaine de développement BOAD en partenariat avec l’Etat du Sénégal.

Dans la même catégorie