AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

FATMA SAMOURA INTÈGRE LE ’’PANTHÉON’’ DU FORUM INTERNATIONAL DES FEMMES


  4 Novembre      13        Société (25429),

   

Dakar, 4 nov (APS) – La sénégalaise, Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA, a rejoint, mercredi, le ‘’hall of Fame’’, (panthéon) du forum international des femmes (IWF) en reconnaissance de sa contribution à la transformation de la société, a appris l’APS.

’’La secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, rejoint le ‘’Hall of Fame’’ de l’IWF des femmes reconnues pour leur action dans des secteurs prioritaires à l’échelle mondiale’’, annonce un communiqué transmis à l’APS.

Fatma Soumara a travaillé pendant 21 ans au sein de l’organisation des Nations-Unies avant de devenir non seulement la première femme, mais aussi la première personnalité musulmane africaine à occuper le poste de secrétaire général de la FIFA depuis 116 de son histoire, fait-on valoir.

A l’édition 2020 du gala du Hall of Fame de l’IWF, organisé ce mercredi elle a été honorée aux côtés de Mary Barra, présidente-directrice générale de General Motors, et de Gigi Rometty, directrice générale d’IBM.

Organisé en ligne, depuis Zurich (Suisse), en raison des conditions sanitaires actuelles, le gala a vu les trois nouveaux membres du Hall of Fame répondre à des questions sur leur parcours professionnel, donner des conseils aux jeunes femmes et indiquer les causes qui les motivent dans leur travail quotidien.

’’Dans un entretien vidéo Fatma Samoura a déclaré avoir rencontrée au cours de ses 21 ans dans le développement et dans l’humanitaire, des personnes venant de milieux très divers sur le plan religieux, ethnique et sexuel’’, renseigne le texte.

Elle a notamment expliqué que toutes ses personnes réagissaient chacune d’une façon différente face aux obstacles et situations stressantes, soulignant qu’elle a pu s’appuyer sur cette expérience à la FIFA où l’humain est toujours au centre de leurs activités.

’’Ces années à l’ONU m’ont inculqué quatre valeurs fondamentales notamment, le respect de la diversité, la lutte contre la discrimination, la lutte en faveur de l’égalité des chances et une société plus juste et plus équitable pour tous », soutient-elle.

’’Fatma Samoura a ensuite demandé aux femmes le message à garder bien à l’esprit que si on les confie des responsabilités, c’est grâce à leur compétence et qualification requises pour les assumer’’, rapporte le communqiué.

Elle rejoint ainsi au Hall of Fame de l’IWF plusieurs femmes notamment Maya Angelou, Phunzile Mlambo-Ngucka, Ellen Johnson Sirleaf, et tant d’autres.

Le Forum international des femmes a été fondé en 1974 aux États-Unis par Elinor « Elly » Guggenheimer, alors présidente de la commission de l’aménagement de la ville de New York.

Son objectif était de réunir des femmes aux accomplissements divers afin de leur fournir un forum pour l’échange d’idées et d’expériences, ainsi que de contribuer au renforcement du leadership des femmes aux échelles locale et mondiale.

L’IWF compte aujourd’hui quelque 7 000 membres à travers le monde.

Dans la même catégorie