LINA Submitting ‘Credible’ Budget, MFDP Admits Wage Parity, Not Civil Servant Pay Cut LINA Ensuing Prosecution Of Past ‘Corrupt’ Officials A Warning To Current LINA Pres. Weah Eulogizes Sen. Dagoseh, Signs Book Of Condolence AGP Gabon/Fixation du prix du transport : «C’est du seul ressort des pouvoirs publics !» AGP Gabon/Baccalauréat 2019 : Un démarrage comme sur des roulettes APS PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE : UN TAUX DE 24 % AU SÉNÉGAL (UNFPA) APS LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE INVITÉ À EXPLOITER LES 19 DOSSIERS REÇUS DE L’OFNAC APS ABDOULAYE BIBI BALDÉ MILITE POUR UNE BANQUE POSTALE APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

Fatoumata Tambajang désignée « femme africaine de l’année » par le magazine New Africa Women


Dakar, 13 avr 2017 (APS) – La vice présidente gambienne Fatoumata Jallow Tambajang a remporté le prix de la « Femme africaine de l’année » (2017 New African Woman of the Year), décerné par le magazine panafricain New African Woman.

La cérémonie de remise de ce trophée s’est déroulée mercredi soir à Dakar, à l’ouverture de l’édition 2017 du « New African Woman Forum (NAWF), qui se déroule pour la première fois en Afrique.

Ce prix décerné à la vice-présidente gambienne a été remis à la directrice régionale de l’ONG Article 19 Fatou Jagne Senghor, au nom de Fatoumata Tambajang, actuellement « au cœur d’un processus important » caractérisé par l’avènement d’une « nouvelle Gambie ».

Selon Mme Senghor, la lauréate « symbolise l’unité » de la nation gambienne et constitue « un modèle pour les filles et les femmes de Gambie », en prônant « le dialogue intergénérationnel » pour la restauration de ce pays enclavé dans le Sénégal.

« Elle a su utiliser les médias sociaux pour contourner le baillonnement médiatique en devenant un modèle de courage et de dépassement, mais elle a pu également réunir sept partis politiques autour d’un idéal commun », a expliqué Fatou Jagne Senghor.

Fatou Jagne Senghor a annoncé que Mme Tambajang avait décidé de dédier ce prix à la jeunesse africaine, une manière de les appeler à rester dans leur pays pour construire le continent africain.

Dans la catégorie sport, le NAWF a récompensé la secrétaire générale de la Fédération internationale de football (FIFA), la Sénégalaise Fatma Diawara, parmi douze femmes considérées comme « les plus influentes » du continent.

Ces lauréates sont issues de plusieurs secteurs d’activité allant de l’agriculture à la culture en passant par l’éducation et les médias.

Le « New African Woman Forum » va se poursuivre jusqu’à jeudi, pour débattre de la réalisation des objectifs de l’égalité des sexes de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, a indiqué Leila Ben Hassen, directrice générale du groupe IC Publications et initiatrice du Forum.

La première édition du NAWF, déroulée à Londres en 2016, avait récompensé, au titre de  »Femme africaine de l’année », la Sud-Africaine Geraldine Fraser-Moleketi, vice-présidente et envoyée spéciale de la Banque africaine de développement (BAD) pour les questions liées au genre.

MF/BK

Dans la même catégorie