AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

FESTIBO 8: La prestation remarquable de Yaka-Yaka de Camarasso


  6 Décembre      17        Société (27340),

   

Bouna, 06 déc 2020 (AIP)-La troupe Yaka-Yaka de Camarasso, championne de la 4e édition du Festival des danses traditionnelles du Bounkani (FESTIBO) en 2016, a encore fait parler d’elle au cours de la 8e édition de ce rendez-vous culturel qui s’est déroulée les vendredi 4 et samedi 5 décembre 2020 à Bouna.

Tous les groupes vainqueurs de toutes les éditions du FESTIBO ont été invités pour une prestation libre aux fins de promouvoir les danses de leurs terroirs et surtout offrir au public un spectacle marquant.

C’est à ce titre que la troupe de Camarasso, avec sa mythique danse le  »Yaka Yaka », est entrée  sur scène. Dès l’apparition de la troupe, l’originalité du costume avait déjà conquis toute l’assistance. La tenue d’origine Dagomba aux couleurs vives et fraiches mise par les danseurs a été vivement acclamée.

Leurs bâtons savamment maniés mêlés à la dextérité de leurs pas, le tout dans un mouvement d’ensemble homogène a fini par convaincre le public qui a laissé entendre sa satisfaction.

Fait marquant, la présence d’un enfant dans le jeu chorégraphique de la troupe n’a pas manqué de séduire les autorités parmi lesquelles certains ont vu, à travers ce symbole, la relève qui se prépare pour la pérennisation de cette danse.

La huitième édition du FESTIBO a été une édition sobre, sans compétitions, mais profondément axée sur des réflexions en vue de la redynamisation du festival, pour les années à venir.

(AIP)
on/fmo

Dans la même catégorie