AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Fête de l’Arbre : Le Président Issoufou Mahamadou appelle à « éviter d’agresser la nature »


  3 Août      5        Politique (11356),

   

Agadez, 3 Août (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé, ce lundi 3 août 2020 à Agadez (Plus de 950km au nord-est de Niamey), la cérémonie commémorative des festivités du 60ème anniversaire de l’indépendance du Niger et de la 45ème Edition de la Fête de l’Arbre.

Autour du thème : « Investir dans la restauration du patrimoine forestier, c’est investir dans l’avenir », la Fête tournante de l’Indépendance du Niger a été l’occasion pour le Chef de l’Etat de « rappeler que nous sommes en guerre, non seulement contre le terrorisme mais aussi contre le changement climatique, je dirai même contre la nature ».

Le Président Issoufou a surtout souligné que « dans cette guerre, c’est nous les agresseurs, c’est l’homme qui agresse la nature et quand l’homme agresse la nature, elle se défend, se venge même en cessant de produire, de nous nourrir ». Aussi, a-t-il suggéré « d’éviter d’agresser la nature, nous devons au contraire la soigner ».

Après avoir noté que « nous perdons cent mille hectares de terre chaque année », le Chef de l’Etat nigérien a voulu rappeler que « un de nos objectifs, c’est de restaurer plus de deux cents mille hectares », soulignant que « la question de la protection de l’environnement est un des axes centraux de l’initiative 3N « Les nigériens nourrissent les nigériens », donc je souhaite que l’effort que nous avons mis en place depuis dix ans se poursuive au-delà de mes deux mandats ».

Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, M. Almoustapha Garba a, pour sa part, déclaré que le choix du thème de cette 45ème Edition n’est pas fortuit. En effet, après un bref état de l’environnement, il a appelé les populations à une prise de conscience plus accrue quant aux défis environnementaux du moment.

Selon lui, depuis l’avènement de la fête tournante de l’arbre, « le taux moyen de réussite des plantations au niveau des sites de la Garde Nationale de Dosso, de l’Hôpital Régional de Référence de Maradi et du Centre de la mère et de l’enfant de Tahoua est évalué à 95% en moyenne ».

C’est dans la perspective de persévérer dans ce sens, qu’il a procédé, au cours de cette cérémonie, au lancement du programme « un nigérien, un arbre » en soutien au programme « un village, un bois » lancé par le Gouvernement nigérien 2014.

« Cette initiative de plantation de vingt-deux millions d’arbres en référence aux vingt-deux millions de nigériens que nous sommes aujourd’hui, ressemble non seulement à un défi à notre portée mais aussi réalisable au cours de la présente campagne de reboisement », a notifié le Ministre Almoustapha, ajoutant que « il faudra investir davantage dans la régénération naturelle assistée, cette pratique peu onéreuse, aux résultats spectaculaires pour lesquels le Gouvernement a adopté très récemment un texte réglementaire d’encadrement qui devrait favoriser son essor ».

Quant au Gouverneur de la région d’Agadez, M. Sadou Soloké, il a tenu à remercier les autorités pour l’attention particulière accordée à la région d’Agadez.

Cette cérémonie a été sanctionnée par la décoration de quatre (4) personnes aux grades d’officier, de chevalier et de commandeur pour service rendu à la Nation et une remise de prix aux lauréats des concours sur la lutte contre la désertification Edition 2020.

Dans la même catégorie