NAN FG to leverage technology at entry points to check illegal migration –Minister NAN No vaccine will be brought to Nigeria without certification – NPHCDA ACAP Présentation des vœux du nouvel an au couple présidentiel AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Début des activités des clubs et associations du lycée moderne de Bonon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet du N’zi appelle les chefs traditionnels à contribuer à la promotion de la paix et de la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une hausse des utilisatrices de contraceptions observée depuis 2012 dans des pays à faible revenu (rapport) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un protocole d’accord tripartite pour le développement de la CDC-CI AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des incompréhensions autour du choix du site mettent en péril un projet de construction d’un collège public à Kaniasso AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Du matériel roulant et logistique remis à l’unité conjointe du fleuve Mano-Taï-Tempo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de Bouaflé appelées à redoubler d’efforts pour freiner la propagation de la COVID-19

FETES DE FIN D’ANNEE : DE NOUVEAUX FOYERS DE COVID-19 REPERES AU NORD DU PAYS


  14 Janvier      9        Santé (8759),

   

Lomé, 14 jan. (ATOP) – De nouveaux foyers de contamination de coronavirus (COVID-19) ont été identifiés après la période de fêtes de fin d’année au nord du pays, précisément dans les préfectures de Cinkassé, Tône, Kpendjal ouest, de l’Oti et de la Binah. L’information a été donnée par le coordonnateur national de gestion de la riposte au COVID-19, Pr Djibril Mohaman, le mercredi 13 janvier à Lomé, lors de la conférence de presse hebdomadaire.

Selon le coordonnateur, le pays assiste à une augmentation sensible des cas positifs sur l’ensemble du territoire national. D’après lui, l’apparition de ces nouveaux foyers s’explique par l’arrivée massive des voyageurs par voies terrestre et aérienne dans les localités précitées venant des pays de la sous-région, de l’Europe et des Etats-Unis.

Cette augmentation de cas a fait grimper les chiffres de la pandémie dans le pays, « 275 cas positifs du 6 au 12 janvier 2021 et 4 décès, dont 67 cas positifs pour la journée du 12 janvier », a révélé le coordonnateur. Parmi ces contaminations, Pr Djibril a parlé de 10 personnes contaminées parmi les équipes du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines de football B (UFOA B) et une centaine de cas provenant des voyageurs aériens. Face à cette situation, Il a demandé à chaque fédération au Togo de proposer un plan de reprise de ses activités à la coordination en tenant compte du respect des mesures barrières.

L’orateur a, par ailleurs, évoqué le cas de l’existence des variantes du virus dans d’autres pays, entre autres, l’Angleterre, l’Afrique du Sud et le Nigéria qui sont beaucoup plus contagieuses mais pas aussi « virulentes que le virus initial, sauvage ».

Parlant de la grippe saisonnière, Pr Djibril a précisé qu’elle peut entraîner l’augmentation des cas de la COVID-19 comme la situation actuelle dans les Savanes. Il a rappelé que pour toute situation de grippe, le test de COVID-19 s’avère nécessaire pour écarter une possible contamination.

Le coordonnateur a, pour finir, félicité la population pour avoir observé, dans l’ensemble, les nouvelles mesures restrictives décidées par le gouvernement pour éviter un rebond de contamination pendant le temps de fêtes. Il a invité tous à maintenir l’application de tous les gestes barrières en attendant l’arrivée du vaccin dans le pays.

Dans la même catégorie