ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou ANP Le Président Issoufou reçoit le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ANP Diffa N’Glaa : 60 milliards de F CFA d’investissements dans les infrastructures ACI CONGO : QUINZE FEMMES VULNÉRABLES FORMÉES SUR DES MÉTIERS GÉNÉRATEURS DE REVENUS GNA Bawumia commissions Education Staff Development Institute at Saltpond GNA Chief of Staff inaugurates water projects in Tano North Municipality GNA PPAG ends GUSO project MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary

Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts


  28 Septembre      11        Santé (7834),

   

Nouakchott, 28/09/2020 (MAP)- Trois personnes ont été tuées par la fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie, qui recense à ce jour cinq cas confirmés de cette zoonose virale qui touche principalement les animaux domestiques, mais peut aussi contaminer l’homme, ont annoncé lundi les autorités mauritaniennes.

Les victimes sont des bergers de camelins venus de la région d’Elwad Labyed, se trouvant hors des frontières de la wilaya du Tagant, au centre de la Mauritanie, ont ajouté les mêmes sources.

Dans un communiqué, les ministres de la Santé et du Développement rural, respectivement Nedhirou Ould Hamed et Dy Ould Zein, ont invité les éleveurs à « limiter les mouvements des troupeaux, à signaler l’apparition de toute maladie et à collaborer avec les services de santé vétérinaire ».

Un cas de fièvre de la vallée du Rift est apparu chez l’homme au Centre Hospitalier National, à Nouakchott, alors que 4 cas ont été signalés au Tagant, a précisé le communiqué.

Selon une source médicale, la saison des pluies et la propagation des moustiques créent un environnement propice pour l’apparition de cette maladie au sein du bétail et sa transmission par la suite à l’homme.

En 2012, cette maladie avait entrainé la mort de 17 personnes. Sa réapparition en 2018 a fait également des victimes.

Dans la même catégorie