AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: la colère des militants PDCI de Dimbokro suite à la désignation des candidats AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vih/Sida : l’Ong les flamboyants réoriente sa stratégie pour un meilleur dépistage dans l’Indéni-Djuablin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les qualités de l’ex-secrétaire général de la préfecture de Sikensi saluées AIP Côte d’ivoire-AIP/ Riziculture : La municipalité de Niakara promeut le secteur local GNA Rawlings to be on “gun-carriage” through streets of Accra ahead of burial GNA FIFA clears four candidates for CAF Presidency GNA Rawlings goes home today ANP Covid-19 : Une start-up nigérienne développe des viseurs de protection contre la maladie ANP L’USAID continuera à accompagner les actions de développement au Niger (Directrice) ANP Le Ministre des Enseignements professionnels et techniques en visite dans la région de Tillabéri

Filets sociaux productifs: Des bénéficiaires de Vavoua confrontés à des difficultés pour percevoir leurs allocations


  6 Janvier      21        Société (27825),

   

Vavoua, 06 jan 2021 (AIP)-Les bénéficiaires des allocations liées au projet filets sociaux productifs à Vavoua éprouvent d’énormes difficultés depuis le mardi 5 janvier 2021, pour retirer, au guichet de l’opérateur choisi, ladite allocation.

Selon plusieurs plusieurs bénéficiaires de cette deuxième vague, il leur a été difficile de retirer leur allocation à cause de l’insuffisance des guichets de l’opérateur Wizall money. Seulement cinq guichets situés à Daloa doivent recevoir toutes les personnes vulnérables éligibles venant des quatre départements de la région du Haut-Sasandra.

Des bénéficiaires interrogés comme Assita Diomandé et Soro Jean ont souligné qu’il est d’abord difficile d’arriver tôt à Daloa à cause de la rareté des véhicules de transport qui font du direct entre Vavoua et Daloa. Ensuite, aller dans ce chef-lieu de région, c’est avoir un peu d’argent. « Nous ne bénéficions plus les 36.000fr d’allocation trimestrielle qui nous étaient destinés », a précisé un interlocuteur sur place.

Le souhait de ces personnes vulnérables est que des guichets de l’opérateur choisi soient ouverts à Vavoua, Zoukougbeu et Issia, pour voir les cinq guichets de Daloa suffire aux 5.000 personnes éligibles de ce département.

A partir du mois de mars, annonce le responsable intérimaire Yapi Benoît, les personnes vulnérables des localités rurales qui seront éligibles, entreront dans le projet en plus des 1273 actuellement bénéficiaires dans la ville de Vavoua.

Dans la même catégorie