NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Fin de la 1ère édition du Forum International des Pays de l’Afrique Francophone sur le Leadership Féminin : un observatoire panafricain créé


  8 Août      34        LeaderShip Feminin (365), Société (46306),

   

Lomé, 8 août 2016 (ATOP) – La première édition du Forum International des Pays de l’Afrique Francophone sur le Leadership Féminin sous le thème : « Quel leadership féminin pour une Afrique émergente ? » ? a pris fin le vendredi 5 août à Lomé.

Aux termes de ces assises, un observatoire panafricain pour le leadership féminin a été créé et un bureau provisoire de 14 membres dirigé par l’ex-présidente de transition de la Centrafrique, Mme Catherine Samba-Panza a été mis en place pour une période de deux ans. Il a pour mission essentielle d’analyser et de proposer des actions en faveur de la femme en vue de leur intégration dans les programmes de développement.

Les participants recommandent la création d’un réseau de partage d’expériences sur la manière de concilier vie privée et vie professionnelle, l’élaboration d’un tableau de dix propositions à partager avec les jeunes filles et femmes lors du prochain forum à Cotonou au Bénin en août 2018.

Démarré le 30 juillet dernier, ces assises ont été co-organisées par le Cercle d’Initiatives Citoyennes pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) et l’Institut international de Droit d’Expression et d’inspiration Française (IDEF). Elles ont réuni des défenseurs des droits de l’Homme, des organisations de la société civile, des ONG et associations intervenant sur des questions de la femme et des juristes de l’Afrique francophone. L’objectif est de promouvoir le leadership féminin pour une Afrique émergente.

Au cours des travaux, les participants ont été éclairés sur le concept de leadership féminin et les conditions de la promotion d’une Afrique émergente.

Selon les organisateurs, pour une Afrique émergente, la femme doit cultiver certaines valeurs indispensables à savoir: être capable d’influencer, d’entreprendre et de gérer les ressources humaines. Pour permettre à la femme d’avoir accès à ces valeurs, la rencontre a préconisée des défis à relever, entre autres, la promotion de son éducation, le respect de ses droits, l’assurance de sa protection et de sa santé.

Ces recommandations seront transmises au chef de l’Etat togolais, Faure Essizimna Gnasingbé et au ministre togolais de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Tchabinandi Kolani Yentcharé qui a clôturé les travaux.

La ministre a, à l’occasion, laissé entendre que le gouvernement togolais se réjouit de la réussite de ce forum et apprécié la pertinence des recommandations formulées. Elle a félicité le bureau de l’observatoire sur le leadership féminin qu’elle a rassuré du soutien du gouvernement pour l’atteinte des objectifs.

Mme Samba-Panza a pour sa part exprimé sa reconnaissance au forum qui a placé sa confiance en elle en la désignant à la tête de l’observatoire. Elle a exhorté ses consœurs à rechercher leur bien-être à travers des fora d’échanges continentale et mondial.

Des prix honorifiques ont été remis à des femmes nominées, qui, de par leurs œuvres ont contribué à la valorisation de la femme africaine.

BBG/SAS

Dans la même catégorie