ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes MAP Dialogue 5+5 à Malte : M. Bourita appelle à la création d’un « G10 Méditerranée »

Fin de la session de formation 2015 de jeunes de l’espace CEDEAO à Porto-Novo


Abidjan, 06 dec (AIP) – Soixante-trois stagiaires, soit 21 filles et 42 garçons venus de dix Etats membres de la CEDEAO ont reçu vendredi à Porto-Novo, au Bénin, leurs attestations à l’issue d’une formation initiée par le Centre de développement de la jeunesse et des sports de la CEDEAO (CDJS/CEDEAO).

Pendant un mois, ces jeunes, venus du Bénin, du Burkina, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierra-Leone et du Togo, ont suivi au centre Songhaï de Porto-Novo un stage en agrosylvopastoral, rapporte un communiqué de la CEDEAO transmis dimanche à l’AIP.
La commissaire chargée des Affaires sociales et du Genre de la Commission de la CEDEAO, Dr Fatimata Dia Sow, par la voix du directeur du CDJS/CEDEAO, Francis Chuks Njoaguani, s’est félicitée des résultats obtenus par les lauréats et de l’intérêt qu’ils ont accordé à cette session de renforcement de capacités.
Il a rappelé la préoccupation renouvelée de la CEDEAO et des autorités de ses Etats membres, qui n’est autre que la problématique de l’emploi des jeunes. «Les données démographiques indiquent que dans la sous-région, sur plus de 250 millions d’habitants, les jeunes constituent environ 33% de la population», a-t-il précisé.
Il a par ailleurs noté que l’accompagnement des jeunes formés jusqu’à la porte de leurs entreprises constitue une autre préoccupation de taille. «La CEDEAO s’attèle à mettre en place un mécanisme de Crowdfunding, une plateforme en ligne de rencontres entre jeunes entrepreneurs et potentiels bailleurs de fonds et partenaires, qui pourra prendre en compte les projets bancables de nos jeunes. Nous invitons les Etats membres à en faire autant pour leurs jeunes formés par la CEDEAO», a déclaré M. Njoaguani.
Auparavant, le porte-parole des récipiendaires, le Sénégalais Baye Niass Kebe, et la représentante du directeur général du centre Songhaï, Mme Agnès Avognon Adjaho, s’étaient réjouis de l’initiative du CDJS/CEDEAO qui a permis à ces jeunes de l’espace communautaire de bénéficier de cette session de formation.
Les sessions de renforcement de capacités au profit des jeunes ouest-africains sont organisées chaque année et ce, depuis 2007, par le CDJS/CEDEAO en partenariat avec le centre Songhaï de Porto-Novo. Elles ont permis à ce jour, de former 561 jeunes de la sous-région (filles comme garçons) dans les domaines de la production végétale, de l’élevage et de la transformation agroalimentaire.
Ces sessions ont notamment pour objectifs de renforcer les capacités d’entrepreneurs de ces derniers, de contribuer à leur insertion socioprofessionnelle, d’accroître leur employabilité, d’appuyer leurs projets et de favoriser le développement de partenariat entre eux.
(AIP)
cmas

Dans la même catégorie