MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

Fin de l’atelier de formation des journalistes d’investigation sur les crimes économiques et financiers en l’Afrique de l’Ouest


  1 Octobre      10        Médias (1444),

   

Niamey, 30 Sept (ANP) – La formation régionale sur le journalisme d’investigation en matière de crimes économiques et financiers en Afrique de l’Ouest, organisée par visioconférence par le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), a pris fin dans l’après-midi de ce mercredi 30 septembre 2020.

Ils étaient au total une quarantaine de journalistes d’investigation des Etats membres de la CEDEAO à prendre part à cette formation virtuelle.

S’inscrivant dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes dans les enquêtes liées aux crimes économiques et financiers, cet atelier de deux jours vise, entre autres, à créer une alliance forte avec les médias de manière concertée pour une diffusion efficace des questions de lutte contre le blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme (LBC/FT) ; à informer les médias des initiatives régionales, notamment du mandat du GIABA et à améliorer le réseau des journalistes qui favoriserait une bonne diffusion des informations sur les dispositifs de LBC/FT.

Lors de cet atelier de deux jours, plusieurs thématiques ont été développées, notamment la compréhension du cadre mondial de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) ; l’élaboration des méthodes et stratégies d’enquêtes, en tenant compte des particularités nationales ; l’utilisation des nouvelles technologies dans le journalisme d’enquêtes : perspective internationale et régionale ; la mise en place et le fonctionnement de réseaux efficaces de déclaration en matière de LBC/FT ; l’utilisation et la gestion des ’’nouveaux’’ médias» pour des déclarations efficaces du crime et une sensibilisation accrue.

Dans la même catégorie